Byskoven, un projet de biodiversité à Copenhague

byskoven

Dîtes-le avec des fleurs…sauvages ! La municipalité de Copenhague a relancé l’initiative de « Byskoven », ce champ de fleurs ouvert aux quatre vents, afin de donner de quoi butiner à nos chères abeilles.

Des fleurs à perte de vue

Le torride été 2019 avait compromis l’opération lancée en 2018, mais cette année, une explosion de couleurs a recouvert 5000 mètres carrés au sud ouest de la réserve naturelle Amager fælled.

Différentes fleurs vont s’épanouir tout l’été, jusqu’aux premières nuits de glace…que l’on espère tardives, comme l’an dernier.

La biodiversité comme priorité

Le champ de fleurs fait partie d’une zone de reforestation surnommée « Byskoven », où 50 000 arbres d’espèces variées ont été plantés. La commune prévoit d’en ajouter deux fois plus d’ici 2025.

Source: Politiken

Des abeilles et des hommes

31 types d’abeilles ont déjà élu domicile du côté de Byskoven, attirées par l’orgie de pollen. Et les abeilles ne sont pas les seules à butiner dans le coin, car de nombreux Copenhaguois ont enfourché leurs bicyclettes pour prendre un bol de nature, et ramener un joli bouquet à la maison (et 2-3 selfies estivaux au passage). Le vélo est d’ailleurs le meilleur moyen de se rendre dans ce magnifique coin de l’île d’Amager, le long de la mer. Telle une petite abeille, vous aiderez à la pollinisation en dispersant le pollen à travers les espaces verts de la capitale danoise.