Faire du canoë sur un lac en Suède

canoë Suède

Mis à jour le 10 mai 2024 by Julieb29

Qui n’a pas rêvé de se faire un trip en canoë en Suède, en totale déconnexion ? Depuis Copenhague, ce rêve outdoor est à portée de train. À vous les petites îles sauvages, les campements au bord de l’eau et la découverte d’une nature préservée, au rythme de la pagaie. Il suffit de trouver un lac, un loueur de canoë-kayaks, et de faire son sac à dos, et c’est parti!

De Copenhague à la Suède en train

Se rendre en Suède depuis Copenhague est un jeu d’enfant avec le train de l’Øresund (Øresundstoget). Je le prends toujours depuis l’aéroport de Kastrup, mais vous pouvez aussi partir de la gare centrale ou d’Østerport. Les plus technologiques achèteront leur ticket sur mobile, mais j’ai tendance à privilégier la spontanéité du ticket à la borne automatique, juste avant de partir.

Le dicton nous dit « il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements », mais en cas de changement de météo soudaine, autant rester à la maison et attendre que ça passe.

canoë suède

Week-end en canoë : que prendre dans son sac ?

Voici une liste non-exhaustive des essentiels pour se faire un week-end en canoë en Suède :

  • un grand sac à dos de randonnée (60-90L), étanche ou avec une housse anti-pluie (vous comprendrez vite)
  • un petit sac étanche (10-15L), et une pochette étanche pour le portable, la batterie externe, carte bancaire, etc.
  • de quoi manger/boire et faire à manger (réchaud/grille) correspondant au nombre de jours (et un peu de rab au cas où)
  • de quoi camper (tente, matelas, sac de couchage et plus si affinités)
  • un set de vêtements et de chaussures sèches (à mettre dans un sac étanche), une veste de pluie/Goretex, un bonnet et des gants en demi-saison
  • un chapeau, de la crème solaire, un savon, du papier toilette, un kit de premier secours et de l’anti-moustique
  • facultatif ou essentiel : un fil à linge et des épingles, une lampe, un maillot de bain, une serviette, un hamac et un bon livre.

Le club de canoë vous fournira en plus du canoë 1 ou 2 places:

  • une pagaie
  • un gilet de sauvetage
  • une carte plastifiée de la zone comprenant des suggestions de campements, et les endroits où il est autorisé d’allumer un feu de camp, ainsi que les numéros d’urgence
  • un sceau pour éteindre votre feu de camp
  • un sac poubelle (possibilité de trier au retour au club)
  • une pelle pour enterrer vos besoins
  • un bidon d’eau potable pour cuisiner
  • un sac de bois (à ajouter à la note)
  • quelques conseils pour faire du canoë, s’ils sont sympas.

Canoë ou kayak ?

Pourquoi ai-je préféré louer un canoë plutôt qu’un kayak…alors qu’à la base j’ai passé cinq ans en club de kayak, et que c’est plus bien plus maniable qu’un long et lourd canoë en aluminium? En fait, c’est une question d’espace de stockage. Ne sachant pas si j’allais trouver des shelters sur place (et leur propreté laisse aussi parfois à désirer), j’ai préféré (comme souvent) emporter ma tente. Question poids, si on ne peut pas répartir la nourriture, le matériel de camping, et l’eau potable, le canoë reste une option plus confortable. Là où le maniement n’était de toute façon pas vraiment un problème majeur. Dans les eaux vives de l’Ardèche, j’éviterais le canoë. En revanche, sur un lac suédois, c’est plus le vent que vous aurez à combattre sur des grandes étendues d’eau, et de méchantes risées quand le vent accélère entre deux îles (équilibrez bien votre canoë et apprenez à lire le paysage!).

Quel budget pour un week-end de canoë en Suède ?

Simple et pas cher. Niveau budget, c’est aussi un bon plan : 1000 DKK (130€) de location de canoë pour deux (kanotuthyrning en suédois) pour un week-end du vendredi midi au dimanche soir, et 300 DKK (40€) par personne de transport aller-retour depuis Copenhague. À deux, ça fait donc environs 100 euros par tête pour un canoë, le transport et le « logement ». En sortant du train, je suis tombée sur un grand supermarché Ica, où j’ai fait le ravitaillement, puis j’ai pris le bus local—pile à la sortie de la gare, qui dépose au lac en 15-20 minutes. La couronne suédoise étant moins forte que la couronne danoise, c’est plus intéressant de faire ses courses sur place (et ça évite de devoir tout transporter depuis Copenhague). J’avais aussi pré-cuisiné des plats, conservés dans des tupperwares.

Découvrir la Suède des lacs en mode bivouac

Sauter dans le train sur un coup de tête, pour s’évader en totale déconnexion sur un week-end prolongé en Scanie…c’est toujours une bonne idée ! C’est en fait beaucoup plus simple qu’on ne le croit, et je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt. Cette micro-aventure est à seulement 2 heures de train de Copenhague, dans un pays où les transports en commun sont fiables et fréquents, et les ressources naturelles juste incroyables ! En quelques heures, vous pourrez naviguer sur un lac en pleine nature, poser la tente sur une île en mode Robinson Crusoe et vous balancer dans un hamac en regardant le soleil se poser doucement à la surface de l’eau. En Suède, le camping sauvage est permis, du moment que l’on respecte les règles du allemansrätten. Une autre manière de randonner, sans avoir à porter son sac !

Profiter du calme printanier

Quand j’ai regardé la météo avant de partir, j’étais un peu inquiète, car la première nuit s’annonçait fraîche : 1 degré au thermomètre. Je n’avais pas testé mon matériel à moins de 4 degrés, et encore moins après une journée sur l’eau, et donc potentiellement humide. Cependant, ces conditions encore à la frontière de l’hiver et de l’été présentent aussi des avantages : une nature propre, des rivières par encore asséchées, l’odeur et les couleurs des arbres en fleurs, des aliments qui se conservent plus longtemps, presque pas de moustiques…et encore moins d’humains. C’est passé crème en faisant un bon feu et en ajoutant le hamac par-dessus le sac de couchage !

4 thoughts on “Faire du canoë sur un lac en Suède

  1. Merci mais auriez-vous des recommendations de lac ou pour de départ (loueur de canoë et itinéraire sur l eau sympa))? Merci

    • Bonjour Damien, Les lacs ne manquent pas en Suède, et ils sont tous très beaux. Donc à vous de choisir en fonction de votre lieu de vacances (plus proche de Stockholm, Göteborg ou de Malmö, selon votre moyen d’arrivée en Suède). Les itinéraires sont ensuite conseillés par les loueurs, qui fournissent en général une carte plastifiée de la zone. Ensuite je leur ai demandé une estimation de temps d’un point à l’autre pour me faire une idée, et je me suis adaptée à ce que permettaient les conditions météorologiques (orientation et force du vent, clapot). Et bien sûr, c’est aussi au feeling 🙂

  2. Anne LANDOIS-FAVRET

    J’avais beaucoup aimé naviguer en kayak au Danemark, j’imagine que c’est un peu le même genre. Je n’avais pas tenté le bivouac par contre.

    Très belle balade en tout cas ! 🙂

    • Merci pour ton commentaire 🙂 Les paysages et l’ambiance sont assez différents, ainsi que les possibilités de bivouac plus limitées au Danemark. Sans parler du calme absolu. C’est beaucoup plus difficile de trouver un coin désert dans un pays aussi petit. La Suède, c’est vraiment plus sauvage!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.