Escapade culturelle à Sorø, au cœur de l’histoire du Danemark

Soroe

Mis à jour le 8 juin 2024 by Julieb29

Sorø, ou le rayonnement du pouvoir ecclésiastique

Fondée en 1142 par le fils de Skjalm Hvide, Asser Rig, en tant que monastère de l’ordre bénédictin, l’abbaye de Sorø fut réformée par le fils d’Asser Rig, Absalon, en monastère cistercien en 1161. Un certain nombre de moines du monastère d’Esrum vinrent alors s’y installer. Dès lors, le monastère se développa régulièrement et devint l’un des plus grands et des plus riches du Danemark. Il possédait d’immenses terres dans tout le royaume, notamment dans la région voisine d’Alsted Herred. C’est à l’abbaye de Sorø que Saxo écrivit son célèbre ouvrage, les Gesta Danorum. Après la Réforme, le monastère a été transformé en école et a servi de base à l’Académie de Sorø, devenue aujourd’hui lycée général en pensionnat. Quelques tombes royales sont visibles dans le chœur (bien que les corps aient été déplacés à l’église de Roskilde a posteriori). Magnifiques orgues et stalles en bois !

Lynge, première étape sur la Munkevej

Depuis Sorø, je saute dans un bus local pour Lynge, pour suivre la Munkevej-la route des moines, véritable chapelet des plus belles et plus anciennes églises de la région. Nous sommes pour ainsi dire, dans berceau du Christianisme au Danemark. Ceinte d’un mur de cimetière, la petite église blanchie à la chaux appartenait à l’évêque de Roskilde, mais en 1297, elle a été cédée à l’abbaye de Sorø. Après la Réforme, elle a été cédée au manoir de Næsbyholm par le roi (Christian V) en 1687. Depuis le 1er février 1925, l’église est gérée par le conseil paroissial. Petite particularité de l’église de Lynge : des noms d’évêques et de prêtres sont inscrits sur l’arc du chœur, entre le chœur et la nef. À noter également, trois statues en bois sur le linteau faisant face à l’entrée sud (entrée principale, comme en Bretagne).

Topo rapide sur la route des moines

La Munkevej est un itinéraire cyclable, le long de monuments marquant l’expansion du Christianisme. Il part de Glückstadt en Allemagne, au nord d’Hambourg. Puis il faut prendre le ferry de Puttgarden à Rødby, pour finir à Roskilde. Au Danemark, l’itinéraire correspond au numéro 88.

Suserup, entracte verte sur la route des moines

Pour rejoindre la prochaine église à pied, je fais une petite embardée vers Suserup, une forêt naturelle de 19 hectares, située sur la pente qui descend vers le lac Tystrup. Cette forêt mixte à feuilles caduques est l’une des plus belles forêts naturelles de la Seelande et de tout le Danemark et l’une de celles qui se rapprochent le plus d’une forêt vierge au Danemark. Car la forêt de Suserup est restée intacte depuis la fin des années 1800, et des échantillons de sol montrent que la forêt a au moins 6 000 ans. Ses hêtres, chênes, aulnes, ormes, frênes, érables, tilleuls, noisetiers, aubépines, poiriers sauvages et pommiers de forêt, sont tous semés sans apport de la main humaine. Les arbres les plus anciens actuellement visibles ont environ 400 ans. En raison de son histoire particulière, la forêt de Suserup est une zone de recherche importante et certaines parties sont inaccessibles. Si vous avez de la chance, vous y croiserez peut-être, des écureuils pas très farouches, des blaireaux, des lièvres en groupe, des cerfs, des daims européens, des renards, et des belettes.

Vester Broby, bijou d’église romane

L’église romane de Vester Broby est magnifiquement située dans la vallée de Suså, à environ 8 kilomètres au sud-est de Sorø. Comme beaucoup de lieux de cultes chrétiens se superposant à des lieux païens, elle aurait dû être construite près de la « source rouge », source guérisseuse attirant les malades de la région. Elle n’en a pas moins gardé un pouvoir d’attraction, et une situation stratégique, à la croisée des chemins. Située en contrebas du village, elle fait face, au sud, à Susåen, qui est à la fois une frontière communale et départementale, et ce depuis l’Antiquité. La date exacte de sa construction est inconnue, mais la partie la plus ancienne de l’église a été commencée dans les années 1100. Les plus anciennes des ses exceptionnelles fresques partent du de l’abside en cul-de-four (la construction des églises débutait généralement par le chœur, afin de pouvoir continuer à officier la messe pendant la construction, qui pouvait prendre plusieurs années). Si île de Møn est réputée pour sa concentration au kilomètre carré de fresques romanes, cela ne veut pas dire qu’on ne trouve pas de joyaux ailleurs au Danemark. L’église de Sejerø m’avait particulièrement émerveillée, et Vester Broby se classe aussi dans le haut du panier.

Carnet pratique

Comment se rendre à Sorø et se déplacer de village en village

Sautez dans un train régional ou Intercity, depuis la gare centrale de Copenhague. L’Intercity est direct et dure 45 minutes. Astuce, pour des billets vraiment pas chers : acheter à la dernière minute sur l’application DSB, qui brade ses places. Et pour un trajet si court, je ne réserve pas de siège, et je m’installe sur les strapontins dans le couloir, face à la cabine du contrôleur. Mon billet retour n’a donc coûté que 38 couronnes danoises (5€).

Une fois sur place, j’ai soit marché, soit utilisé le bus local, avec ma rejsekort.

Adresses gourmandes 

Selon votre temps et votre budget, voici quatre adresses :

  • Stvøvlets Katrines Hus, restaurant gastronomique dont le menu change chaque mois, à réserver plusieurs jours à l’avance.
  • Atelier Skoven, ravissante brasserie, un peu excentrée, et fermée en début de semaine.
  • Mette Maries Køkken, une cuisine communau-terre
  • Sejers Konditori, sandwichs et pâtisseries à prix doux. Glaces maisons, et pain récompensés comme meilleurs du pays !

Deux églises bonus dans la région de Sorø

À pied, et en ayant pris le bus de Sorø à Lynge, j’ai marché plus de 20 km. Si jamais vous vous déplacez à vélo ou en voiture, vous aurez le temps de couvrir plus de distances, et donc voici deux autres églises pour s’arrêter en route ou faire un détour : Fjenneslev, célèbre pour ses fresques médiévales, et l’insolite église circulaire de Bjernede.

Comments are closed.