L’univers polychrome de Verner Panton au musée Trapholt

Trapholt

Enfant terrible du design danois, Verner Panton a profondément marqué les années 60-70 de ses créations colorées et innovantes. Pour la deuxième fois depuis l’exposition qu’il avait lui-même montée en 1998, Trapholt –le musée d’art moderne de Kolding, rend hommage au personnage haut en couleur.

Trapholt, le musée d’art moderne du Jutland

Trapholt, c’est la version jutland du musée d’art moderne de Louisiana, au nord de Copenhague. Difficile d’égaler Louisiana, néanmoins la collection de Trapholt mérite un détour –d’autant que Kolding se trouve à la croisée des axes nord-sud et est-ouest des voies rapides danoises. Depuis 1988, ce bâtiment à l’architecture épurée et lumineuse expose des artistes danois et internationaux. Trapholt notamment peut se vanter de sa collection de 500 chaises, et du Kubeflex d’Arne Jacobsen, dans son superbe parc surplombant le paisible fjord de Kolding. Son exposition « Verner Panton farver en ny verden », nous offre une superbe rétrospective sur la vie et l’œuvre du designer. Louisiana n’aurait pas fait mieux…

Verner Panton, le designer aux chaises iconiques

Sans être féru de design, vous connaissez certainement de vue au moins une des nombreuses chaises imaginées par Panton. Sa chaise éponyme, la Chaise Panton, a révolutionné le concept même de chaise. Fabriquée selon un procédé de moulage par injection de mousse de polyuréthane, elle ne repose sur aucun bâton. Tous les fabricants avaient refusé de la produire avant que Vitra n’accepte de suivre Panton sur ce projet fou, toujours produit en série de nos jours –comme beaucoup de ses créations, déclinées dans des couleurs vives, laquées.

Des chaises au design d’intérieur total

Verner Panton ne s’est pas arrêté aux chaises, ou aux lampes. Il pense des espaces entiers, à commencer par sa propre villa suisse. Parmi ses plus belles créations, vous retrouverez à Trapholt des parties de la maison d’édition Spiegel à Hambourg (1968), et le restaurant Varna près d’Aarhus (1971). Qui a dit que le design scandinave devait être blanc ou pastel ? Si Verner Panton a débuté sa carrière aux côtés d’Arne Jacobsen (chaise fourmi), rien d’étonnant que leurs cheminements artistiques se soient séparés.

En passant par Kolding

Tant qu’à passer par Kolding, pourquoi ne pas faire une petite pause culturelle ? Outre son beau musée d’art moderne, la ville portuaire est présidée par la Koldinghus, une imposante citadelle de brique. Quelques charmantes maisons à colombage du XVIème siècle se cachent entre les bâtiments sinon récents du centre-ville. Non loin de l’église St Nicolai au chœur immaculé, la Borch Gaard de 1595 vole la vedette à l’hôtel de ville, sur Axeltorv. Juste au sud de Kolding, la petite ville de Christiansfeld sera une de vos expériences les plus étranges au Danemark ! 

2 thoughts on “L’univers polychrome de Verner Panton au musée Trapholt

  1. Anne LANDOIS-FAVRET

    Je ne connaissais pas Verner Panton. Est-ce qu’il a un lien avec les couleurs Pantone ? Ca ne s’écrit pas pareil, mais ça concerne le domaine des couleurs tout de même ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.