Naturlejren, en immersion dans l’univers de The Rain 3

naturlejren

Naturlejren, que beaucoup ont maintenant découvert via la saison 3 de The Rain, c’est cet endroit fascinant mêlant la douceur de la nature à la brutalité du béton militaire. L’ancien centre d’entraînement de la Marine à Auderød, au Nord de Sjaelland, a été transformé en un grand centre de découverte de la nature et contribuera à sensibiliser les publics sur la question climatique.

De camp de la Marine danoise à camp de la Nature

De 1958 à 2008, l’endroit était seulement fréquenté par les élèves officiers de la Marine, puis de 2008 à 2016, l’ancien camp militaire a été centre d’accueil des réfugiés. Le 4 juillet 2020, cette zone de 72 hectares a rouvert ses portes sous le nom de Naturlejren, ou “Camp de la nature”. Perdue dans la campagne tout au nord de Copenhague, ont y arrive après une longue balade au milieux de nulle part. La station de train la plus proche est à 5 kilomètres et Copenhague, à près de 50 kilomètres. En plus de la caserne, c’est une très belle balade dans les champs de fleurs butinées par les abeilles. Vous pouvez d’ailleurs acheter du miel des ruches du parc, et demander un panier pour ramener un beau bouquet à la maison. En somme, une étrange combinaison de nature envahissant des bâtiments endormis.

La Nature reprend ses droits

Les abris anti-nucléaires et les casernes, n’ont presque pas bougé depuis que les dernières recrues sont sorties de l’école il y a 12 ans. Ça et là, des tasses de café qui semblent juste avoir été posées, mais où le liquide noir a séché depuis bien longtemps, de vieilles bobines de film montrant des images d’entraînement et des messages en code Morse.

Grimpante, rampante, luxuriante, la nature enveloppe doucement mais sûrement ces bâtiments ternes et rectangulaires de sa tendre verdure. À tel point qu’une grande partie la troisième saison de la série Netflix “The Rain” (sortie le 6 août 2020). Son ambiance de bâtiments abandonnés était l’endroit rêvé pour la saison finale de cette série scandinave mettant en scène un Danemark post-apocalyptique, dévasté par un virus se propageant par la pluie.

The Rain
The Rain

La piscine du tournage de la saison 3 de The Rain

Quelques chaises négligemment balancées barrent l’entrée de l’ancien gymnase de la Marine, d’où je peux déjà sentir le souffle chaud et nauséabond émanant de l’ancienne piscine dont les grandes verrières créent un effet de serre ajoutant à l’ambiance dérangeante d’un endroit autrefois propre et lisse, désormais livré à une impitoyable armée verte, gagnant peu à peu du terrain sur le carrelage souillé. Pas un chat, bien qu’il aurait sûrement trouvé de quoi s’amuser parmi les souris gardiennes du temple. Juste au-dessus de ma tête, le plafond en pleine dégringolade déballe ses entrailles à qui s’aventure par là. Baignant dans ma sueur, je descends dans le fond de la piscine verte, par l’échelle déchaussée, grinçant plaintivement sous mon poids. J’y remarque des restes de sacs de terreau éventrés, et cascades de lierres en plastique. Je n’avais pas encore vu la saison 3 de « The Rain » (je ne savais même pas qu’elle était en ligne sur Netflix, à vrai dire), mais j’ai bien senti la marque d’une équipe de jardiniers, qui a très habilement maquillé la piscine, comme si elle avait été abandonnée pendant bien plus que 12 années. Un bel effet ! Le reste du gymnase, est quant à lui intact, et garde ce charme des années 60 qui m’a lui aussi fait voyager dans le temps, mais dans le sens inverse de la piscine.

Informations pratiques

Pour s’y rendre, le mieux est bien sûr la voiture, car aucun transport en commun ne vous y emmène directement, à part le train local au départ d’Hillerød jusqu’à Frederiksvaerk ou Kregme. Il faut alors s’armer de patience, et d’un vélo pour couvrir les 5-6 kilomètres de collines jusqu’au parc. Contrairement au reste du Danemark, l’endroit est assez vallonné. Quant au train local, il n’y en a qu’un par heure le dimanche, donc étudiez bien votre trajet. Cela peut prendre entre deux et trois heures en partant de Copenhague. Comptez à peu près 100 couronnes aller-retour, et 150 couronnes pour l’entrée du parc.

Mais où est donc Simone?

Si vous êtes intéressés par d’autres lieux de tournage de « The Rain » autour de Copenhague, j’ai aussi aperçu la carrière de calcaire de Faxe dans la saison 3. Simone reste introuvable, mais cela n’empêche pas de partir sur ses traces!

2 thoughts on “Naturlejren, en immersion dans l’univers de The Rain 3

  1. Cet endroit est superbe ! Je ne connais pas du tout la série, ça m’a donné envie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.