Flâner dans Odense, le temps d’une journée

Troisième ville du Danemark, Odense trône au centre de la Fionie, entre Aarhus et Copenhague, ses deux grandes sœurs. 

Maintes fois j’ai passé le signe d’Odense sur l’autoroute menant de Copenhague au Jutland, sans prendre le temps de m’arrêter dans cette jolie ville méritant pourtant un détour. J’y avais fait une petite halte nocturne il y a bien 5 ans, une mise en bouche furtive, laissant entrevoir les charmes de la ville natale d’Andersen. Surtout connue pour son patrimoine historique, j’ai eu envie de mettre aussi en avant les bâtiments modernes de la ville. Bien que diamétralement opposés aux maisonnettes du 16e et 17e siècles, ces constructions élégantes donnent une autre dimension à cette ville étudiante et dynamique.

Quelques bijoux d’architecture scandinave

La faculté technique, TEK

Premier arrêt à l’université technique, aussi appelée TEK, pour admirer le magnifique bâtiment signé C.F. Moeller. Aussi surprenant de l’extérieur que de l’intérieur.

Borgernes Hus, La Maison pour tous et son escalier magique

Une fois dans le centre-ville, un autre bâtiment se démarque par sa façade dorée. L’intérieur réserve sa plus grande surprise avec cet escalier doré, aux entrelacs dignes d’une scène d’Harry Potter. On doit ce petit bijou au studio AI.

Odense d’hier

À deux pas de la gare et de la Maison pour tous en or, se déroule un dédale de petites rues pavées, bordées de maisons à colombages multicolores. Un véritable saut de plusieurs siècle en arrière, même si les outrages du temps ne semblent pas avoir effleuré ces maisons plusieurs fois centenaires.

Sur les traces d’Andersen

Impossible de manquer l’empreinte laissée par Hans Christian Andersen à Odense, sa ville natale qu’il a très vite quitté sans se retourner. La ville lui voue pourtant un culte, et lui dédie pas moins de trois musées: Son lieu de naissance, la maison de son enfance et le musée en lui-même (ticket combiné pour 110 DKK). Pas d’humeur à m’enfermer, j’ai préférer marcher dans ses pas, au fil des ruelles.

Les maisons à colombages

Quelques lieux à visiter à Odense

Le musée Andersen

Un immense bâtiment englobant la maison natale d’Andersen, entièrement remeublée. /Bangs Boder 29

Brandts-Klaedefabrik

Facilement repérable à sa haute cheminée en brique, le Brandts célèbre l’art moderne sous toutes ses formes. Ses expositions temporaires sont plutôt intéressante: la dernière en date se penche sur le cas Hergé. / Brandts Torv 1

Moentergarden

Ensemble de 5 maisons à colombages restaurées et transformées en musées.

Den Fynske Landsby (le village fionien)

Une village traditionnel fionien, située à 4km au sud du centre-ville. Bus 110 ou 111 de la gare, ou bien en descendant la rivière en bateau. /sejerskovvej 20

Quelques églises

  • La cathédrale Saint-Knud, premier saint de l’histoire du Danemark.
  • L’église catholique Sankt Albani.

► Un festival de Rock en été: Tinderbox, fin juin

► Une curiosité : Le pont pour vélos passant au-dessus des rails, pour accéder au quartier portuaire.

Le port d’Odense

Quelques adresses gourmandes

  • Storms Pakhus Street food: chaque ville a son street food, désormais/   Seebladsgade 21
  • Burger Anarchy: le meilleur burger de la ville? / Gravene 2
  • Marcantonio: on y mange aussi bien qu’en Italie / Vintapperstræde 8
  • Café Biografen: dans le musée Brandts / Brandts Passage 39-41
  • No. 61: gourmet / Kongensgade 61
  • Den Gamle Kro: une vieille auberge pleine de charme. Carte classique et assiettes dégustations proposées / Overgade 23
  • Under Lindentraeet: dans la rue piétonne, une maison pittoresque, dans le même style que Den Gamle Kro, même si plus récente d’un siècle. Table en terrasse ou dans l’arrière-cour / Ramsherred 2

Le charme du Storebaelt dans la brume

Trait d’union entre Fyn et Sjaelland, le pont Storebælt est une des merveilles que je ne me lasse toujours pas d’admirer en route. Pour une fois, j’ai pris le temps de de contempler ses courbes depuis Korsør.

Quelques balades à faire autour d’Odense, avant de reprendre le pont vers Copenhague:

  • La petite île accessible à pied: Æbelø
  • Le village de pécheurs de Kerteminde
  • Le musée Viking de Ladby
  • Le magnifique château d‘Egeskov
  • La fabrique d’objets en bois peints de Bogense
  • La presqu’ile de Hindsholm et ses chaumières colorées
  • Langeland et ses chevaux sauvages


Ceci n’est qu’un petit aperçu, d’une ville qui mérite non seulement un détour mais un peu plus d’une journée pour se laisser découvrir. Peut-être avez-vous des adresses à conseiller, ou des jolis coins à faire partager? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *