10 expériences à vivre dans le sud de la Norvège

10 expériences NORVEGEAprès plusieurs voyages dans la partie sud de la Norvège, voici quelques expériences, qui selon moi sont à vivre dans cette région. 

Prendre de la hauteur à Bergen, la ville la plus pluvieuse d’Europe en prenant le funiculaire du mont Fløyen (Fløibanen — en croisant les doigts pour apercevoir un superbe panorama sur la ville et les îles alentour, entre deux bancs de brume. Depuis 1918, il emmène ses passagers du centre-ville jusqu’au sommet, à 320 m d’altitude, en faisant quelques arrêts intermédiaires pour les habitants du coin. Le trajet dure environ dix minutes, et tant qu’à être sur la montagne, pourquoi ne pas de balader dans les bois qui couvrent le mont Fløyen?

Passer quelques jours du côté de Trondheim: la “route dorée” ou “Golden road” à vélo, et goûter à la gastronomie norvégienne d’Inderøy, cette route gastronomique qui s’arrête dans plusieurs fermes et fermes-auberges pour y goûter leur produits: fromages (comme le fameux brunost, ce fromage de chèvre à la réglisse ressemblant à du caramel), bières, viande, etc. La région du Trøndelag est d’ailleurs surnommée la Toscane norvégienne.

En matière de gastronomie, n’oubliez pas non plus de faire un tour au marché aux poissons de Bergen, pour son excellent saumon et autres trésors des mers nordiques.

Et j’ajouterais un petit plaisir d’été: s’arrêter pour acheter une barquette de fraises sur le bord de la route!

Glisser à plus de 120km/h en bobsleigh au parc Olympique de Lillehammer, pour des sensations fortes garanties. Les anciennes installations olympiques sont toujours utilisées, pour le plus grand plaisir des riverains, adeptes du saut à ski et autres activités très prisées des Norvégiens. Le parc se visite, et la vue du haut de la rampe est vertigineuse! Comptez 250 couronnes norvégiennes pour le tour en bob, de 10h à 17h.

Taxibob

Taxibob-Esben-Haakenstad

Plonger dans l’histoire norvégienne sur l’île aux musées à Oslo: le musée du folflore ou Skansen, les trois knorr vikings conservés dans une ancienne abbaye, le musée d’expéditions polaires Fram et Gjøa,et enfin le musée du Kon-Tiki.

Bygdøy est une jolie presqu’île à l’ouest du centre d’Oslo. Elle abrite plusieurs très bons musées. Elle est accessible en bateau-bus d’avril à novembre, et en bus le reste du temps.

 

Fram Oslo

Parcourir la Norvège médiévale, et notamment les impressionnantes église de bois debout ou “stavkirke”. La région autour d’Oslo est considérée comme la plus médiévale: de nombreuses églises de bois debout, ou stavkirke s’égrènent au fil de la vallée de Rjukan. Quelques fermes ont aussi été reconstituées. Beaucoup d’église on brûlé, mais ont été reconstruites à l’identique, comme l’adorable église de Borgund et son excellent musée explicatif.

La Norvège est le paradis des randonneurs, et le sud du pays regorge de randonnées mythiques, comme celle de Preikestolen, Kjerag, ou Trolltunga. La région du Jotunheimen, offre aussi beaucoup de possibilités, en étant bien équipés.  Plus original : le pèlerinage de Saint Olav la dernière semaine de juillet, du côté de Trondheim.

Se laisser glisser le long des fjords en kayak. La mer est un élément important en Norvège, et le kayak est le moyen de transport idéal pour s’approcher de ces flancs de montagne tombant à pic dans le fjord, les cascades (comme celles des 7 sœurs au fjord de Geiranger), les chèvres faisant de l’escalade, les petites cabanes au bord de l’eau, etc.

Faire du camping sauvage, et choisir un emplacement avec vue pour bivouaquer. En été, le mieux pour visiter la Norvège est de voyager en itinérant et s’arrêter pour la nuit dès qu’un emplacement vous plait. Il y a toujours un beau coin tranquille près de l’eau. En plus, cela réduira vos frais, ce qui n’est pas négligeable en Norvège…une bonne excuse pour se faire plaisir dans un bon restaurant.

camping Lillehammer

L’architecture norvégienne est également très intéressante, de par ses formes épurées, épousant la nature. Je pense notamment au studio d’architecte Snøhetta, et son poste d’observation du Trollstigen. Parmi les chefs-d’oeuvres, je nommerais aussi la bibliothèque de Christiansand à l’arrivée en ferry du Danemark, ainsi que l’opéra d’Oslo.

Opéra coucher de soleil OsloEcouter de la harpe de glace au Ice Music Festival des montagnes de Finse (non loin de Bergen). Une expérience unique, à vivre en hiver (bien évidemment), et qui permet donc aussi d’apprécier les charmes de la nature glacée: à vous les balades en traineau à chiens-ski-squidoo-raquette, ou encore l’escalade sur glace! (Sans oublier les aurores boréales, loin des lumières de la ville).

Article en partenariat avec Comptoir des Voyages, spécialiste de la Norvège


Ceci ne sont que des suggestions, basées sur mes goûts personnels, et je suis sûre que le sud de la Norvège recèle bien plus de trésors et de choses à vivre que ce que j’ai énoncé: quels sont vos coups de cœurs? 

2 thoughts on “10 expériences à vivre dans le sud de la Norvège

  1. Julie
    J’ai commencé à lire votre blog sur la Norvège
    C’est superbe …toute a l’heure je vous ai parlé de ma fille qui habite Bergen
    Peut être son nom vous parlera
    Diane BERBAIN
    Vous trouverez via Google ses activités là bas depuis 2004 où elle y vit !
    Je vais continuer à découvrir vos récits avec grand intérêt…
    Félicitations encore
    Cordialement
    Béatrice
    De Nancy …

    • Re-bonjour Béatrice, Je suis basée à Copenhague, donc 80% des articles sont dédiés au Danemark. Le reste, ce sont mes explorations nordiques et scandinaves, dès que j’ai du temps libre. Effectivement, j’ai vu les activités de votre fille en Norvège. Vous devez être fière!
      Bien à vous, Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.