Week-end à Göteborg, capitale de l’Ouest de la Suède


Dynamique, branchée, verte, accueillante, Göteborg est une ville où il fait bon vivre au rythme nonchalant des Suédois du Sud Ouest. 

Göteborg: au bord du fleuve Göta, s’étend la deuxième ville de Suède, à 3h30 de Copenhague, et d’Oslo. Si je ne m’y suis pas arrêtée plus tôt, c’est parce que j’attendais une occasion spéciale, et elle s’est enfin présentée: ma partenaire de voyage favorite étant de passage en Scandinavie, nous nous sommes retrouvées en Suède, avant de revenir ensemble à Copenhague (les photos où j’apparais lui sont créditées).

La ville est justement en pleine vague de chaleur, les lycéens célèbrent l’équivalant de leur baccalauréat, et la nature est à son apogée, que rêver de mieux pour découvrir les charmes de la ville maritime?

Balade en centre-ville de Göteborg

Après avoir englouti une pâtisserie suédoise allongée d’un café, Naela m’emmène faire une tour dans les rues piétonnes. Pause prolongée dans les fabuleuses boutiques du Passage Victoria, puis nous nous dirigeons vers la Dom kyrkan.



Un coup de tram, et nous enchaînons avec le Musée des Beaux Arts et le Centre Hasselblad. S’il n’y a qu’un musée à visiter à Göteborg, c’est bien celui-là, tant pour la qualité des expositions temporaires et permanentes!

Si vous avez le temps, faites un détour à l’étonnante tour haute de 130 mètres, aussi dénommé Gulhedstornet. Bravez la colline puis l’ascenseur-capsule (juste la place pour mes 55 kilos et mon sac à dos), et ses grincements inquiétants. Une vue décoiffante en tous points et un joli café vous attend au sommet.

► Un autre point de vue perché: Masthuggskyrkan

La nature au coeur de la ville

Vague de chaleur ou non, il y a toujours une bonne excuse pour se refugier dans un des magnifiques parcs de Göteborg. Situés dans le même périmètre, mes préférés sont: le jardin botanique ou Botaniska; Slottskogen où je me suis perdue lors d’une balade vespérale à promener le chien de mon hôte Airbnb;  et last but not least, Änggaardsbergen, que j’effleuré du bout des sandales, mais méritent bien une demi journée, voire plus, pour explorer ce bois magique, venant lécher la montagne de granit surplombant la ville.

Pour terminer la journée en beauté, les Gothembourgeois gravissent la Ramberget, parés de leurs bouteilles et de leurs glacières, pour apprécier une des meilleures vue de la ville, au soleil couchant.

Si vos gambettes capitulent, vous pouvez toujours faire une pause salvatrice à la plage urbaine et au sauna du Jubileumsparken, à Lindholmen.

Une publication partagée par Julie 🇫🇷 (@scandinavia_dreaming) le L’archipel de Göteborg

Göteborg est tournée vers la mer, et l’arrivée au premier port de Suède est saluée par une myriade de petites îles granitiques, toutes plus belles les unes que les autres. Les îles de l’archipel – notamment Styrsö, Brännö, Asperö (archipel sud), Hönö, Röro et Björkö (archipel nord) – sont facilement accessibles depuis le centre-ville en transport en commun (Västtrafik) et en ferry, et vous pourrez embarquer avec votre vélo, qui peut être une bonnes idée pour découvrir plus en une journée…mais évitez les heures de pointe.

► Près de 8 000 îles bordent la côte du Bohuslän, entre Göteborg et la frontière norvégienne.

► Le ticket est le même pour les transports en commun et le ferry. J’ai donc choisi un ticket 48h, permettant de sauter d’un bateau à l’autre sans soucis. Les horaires des bateaux sont affichés au guichet de Saltholmen (tram 11, depuis le centre-ville)

Styrsö, première île de l’archipel de Göteborg

Dönsö

Köpstadsö

Vrångö

Pauses Gourmandes à la mode suédoise

  • Une petit déjeuner à Cum Pane / Mariagatan 17
  • Une pause café (ou fika) à Da Matteo / Un peu partout en ville
  • Une balade sensorielle au marché central, Saluhallen / Kungstorget
  • Se gaver de fruits de mer à Kajutan au temple marin de Feskekörka / Fisktorget 3
  • Un dîner cosy  à Smaka / Vasaplatsen 3
  • Découvrir les  nombreuses micro-brasseries locales à Ölrepubliken / Krorhusgatan 2B
  • En découvrir encore plus à 3 små rum, ou encore Flying barrel : sur la même rue Kristinelundsgatan

Autour de Göteborg, pour continuer la visite de l’Ouest de la Suède

L’article du Standard 

L’article de the Independent 

 L’article du NY Times

Bohuslän, la côte ouest de la Suède


Vous l’aurez compris, deux jours, c’est bien court pour faire le tour de la ville. Le parc de Liseberg ou encore l’Universeum devront attendre. Est-ce que ça vous dirait de passer le week-end à Göteborg? 

2 thoughts on “Week-end à Göteborg, capitale de l’Ouest de la Suède

  1. C’est malin, j’ai envie d’y retourner maintenant! Je découvre de nouveaux coins à découvrir grâce à toi 😉
    Par contre je suis allée à chaque fois au jardin botanique qui m’a vraiment tapé dans l’œil! Lyseberg est très sympa, si tu ne veux faire que les petites attractions pas de souci, c’est un système de tickets par attraction si tu ne prends pas le bracelet pour tout faire. Très bien pour moi! L’Universeum est vraiment chouette à faire, les expos changent aussi.
    De toute façon dès qu’on met un pied dans le Nord on y revient forcément!

    • Hehe, c’était le but 😉 Le jardin botanique est exceptionnel (et j’en ai vu pas mal à travers le monde)! Liseberg a le meme système que Tivoli a Copenhague…qui revient quand même cher. Je garde en tête l’Universarium!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.