Gammel Lejre, le berceau du Danemark

Et si je vous disais que le Danemark était né à quelques dizaines de kilomètres de Copenhague, dans un joli coin de campagne bien paisible aujourd’hui. 

Direction Roskilde, ni pour le fjord, ni pour le festival, mais pour son ancienne capitale viking: Lejre. Différencié du village “actuel”, Gammel Lejre attire les promeneurs du dimanche pour plusieurs raisons: ses jolies fermes-musées, ses vestiges vikings, et son château patchwork.

Le village aux fermes-musées

Ne vous attendez pas à un immense village: Gammel Lejre, ce sont quelques jolies fermes à toits de chaume, reparties de part et d’autre de la route.

À l’entrée du lieu-dit, le musée de Lejre est facilement identifiable, près du parking. Il est ouvert les dimanche en hiver (novembre- mars), de 11h à 16h, du jeudi au dimanche, le reste de l’année, aux mêmes horaires.

Un peu plus loin le long de la route, la vieille ferme: Gammel Kongsgaard, est ouverte trois mois de l’année, de juin à fin août, les jeudis et dimanches, de 13h à 16h.

La ferme a été en fermage avec la même famille depuis 1749, jusqu’à devenir un musée en 2004, à la mort de sa dernière occupante, Kiersten Nielsen.

Les vieilles pierres de la terre des légendes

Sagnlandet –terre de légendes, c’est le surnom donné à ces collines ondulant le long de la rivière.

On l’appelle aussi le berceau du Danemark, car ce serait le lieu où le Danemark aurait été unifié pour la première fois sous le règne du mystérieux roi Skjold (fils d’Odin), selon les sagas islandaises et des chroniques médiévales danoises. Les Skoldungerne serait la première famille royale danoise. Se rapprochant plus du mythe que des faits historiques, on retrouve également la mention de Skjold dans le Beowulf, le poème épique majeur de la littérature anglo-saxonne.

Non loin des (relativement peu) vieilles fermes, des mini-talus marquent les emplacements de plusieurs halles de 500m2, longues de 60m. Une taille digne d’un roi. Mises au jour en 2009, les archéologues en ont déduit la possible existence d’une capitale viking à Lejre, comme le laisse aussi supposer une chronique allemande du XIe siècle. Les textes mentionnent aussi des sacrifices d’animaux et d’humains.

C’est également un des plus grands cimetières vikings du Xe siècle avec ses 55 tombes répertoriées, et ses deux squelettes complets.

Les halles sont reconstituées en VR pour les historiens adeptes de technologie.

Le château de Ledreborg

Dans un tout autre style, le château de Ledreborg règne en son parc: assemblage successif de différents corps de bâtiments, dans un jardin à l’anglaise. Bizarrement moins impressionnant que les halles vikings.

DCIM101GOPROGOPR1546.

Perle rococo pour certains, grosse demeure baroque pour d’autres, le château date de 1742. Son parc est un lieu idéal pour des concerts, et une tyrolienne de 4km de long!

Il se visite de juillet à mi-août, les week-ends pour 80 kr. Le parc, toute l’année pour 25 kr à déposer dans une “honesty box”.

► Plus d’infos sur le site de Visit Lejre


Connaissiez-vous ce pan de l’histoire du Danemark? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *