Comment cykelslangen va changer ma vie

cykelslangen

La star du moment à Copenhague, c’est ce pont surnommé « cykelslangen », qui serpente entre deux rives de Copenhague. Son tapis rouge relie Island brygge à Kalvebod brygge, prolongeant le bryggebroen, un pont mi-piéton, mi-cycliste.

La vie avant cykelslangen

Dès mon arrivée à Copenhague, j’avais entendu parler de ce fameux cykelslangen, tant il était attendu. Auparavant, il fallait prendre deux volées d’escaliers, en faisant glisser le vélo dans une gouttière. Galère, et chronophage.  Le matin, chaque minute sur l’oreiller compte !

Voire, je n’empruntais pratiquement plus cet itinéraire, car la dernière phase de travaux bouchait complètement la zone.

Un pont pour cyclistes très attendu

Malgré les barrières et l’interdiction de circuler sur cykelslangen avant son ouverture officielle le samedi 28 juin 2014, j’ai eu la chance et l’approbation des forces de l’ordre pour apprécier le pont en toute solitude. C’était d’autant plus difficile ensuite de devoir attendre encore trois semaines avant de pouvoir me faciliter la vie.

Cykelslangen, une solution au quotidien

Mon école de danois se situant à Vesterbro, le quartier juste après Fisketorvet (le centre commercial), je suis amenée à emprunter ce pont presque tous les jours, afin d’éviter le centre-ville. Fini les interminables feux rouges, les camions et les bus rasant le trottoir pleine balle, et surtout l’horrible montée de Langebro bout au vent.


Connaissez-vous d’autres pistes cyclables futuristes? 

6 thoughts on “Comment cykelslangen va changer ma vie

  1. […] Un pont: Le bryggebroen est à Copenhague ce que le Pont des Arts était à Paris. Pas que je comprenne cette envie furieuse de s’attacher à un pont, mais s’il y en a que ça intéresse, l’info est là. Quartier d’Islands Brygge, dans la continuité du célèbre Cykelslangen. […]

  2. Allo 😉
    Glad like you liked bicycle snake bridge video.

    There are more bicycle bridges to come in Copenhague.

    Salut
    Amagerica

  3. J’ai vraiment beaucoup aimé ton article, j’espere en lire de nouveaux prochainement

  4. Ça a l’air fantastique ! Je n’en entendais pas encore parler quand j’y étais en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.