Copenhell, le paradis des métalleux

 

Après ces trois jours passés à Refshaleøen, le bilan est plutôt positif ! Au diable les sceptiques qui pensent encore que les festivals de métal sont réservés à des satanistes hyper-violents et/ou suicidaires. Qu’ils restent chez eux bien au chaud devant la télé, pendant que nous passons du bon temps entre gens civilisés. Car, je n’ai jamais assisté à un festival aussi bonne ambiance et agréable ! Que vous soyez habillés de noir ou de rose, de cuir ou de nylon, propres ou sales, piercés-tatoués ou pas, dans un landau ou en semelles compensées : pas de problème, du moment que vous êtes content d’être là ! Telle une grande famille, tout le monde se salue de la main, index et petit doigt relevé. Alors, si vous aviez décidé de rester seul…impossible ! Quelqu’un va forcément vous parler, vous offrir quelques bières ou des tubes de boissons sombres au goût indéterminé.

Un festival courtois et sécurisant

« Mais tu n’as pas peur d’être prise dans des mosh-pits ? » Non, pas vraiment. C’est très bien encadré, avec des agents de sécurité professionnels. Personne n’est bousculé ou poussé, à moins de vraiment le chercher. Le nombre de personnes par mètre carré est bien géré, et les seules fois où on m’a marché sur le pied ou pris un coup de sac (oulala !), c’était par accident et les gens s’excusent !

« T’as dû te défoncer les oreilles avec cette musique sauvage ! » Et bien non, je n’ai pas eu de maux de têtes, ou les oreilles qui sifflent le lendemain, même en étant tout devant. Pour les oreilles sensibles, des vendeurs de boules quiès se promènent en permanence sur le site du festival. Et si vraiment ce n’est pas suffisant, un bon casque fera l’affaire.

Une variété de métal

A l’image de son public, le programme du festival Copenhell varie les goûts et les plaisirs : heavy/ black/ death/doom/folk/groovy metal, trash, stoner, metalcore, goth rock, hard rock classic, metallic hardcore, et bien d’autres ! Certains groupes sont mondialement connus, ou bien locaux. La line-up affiche des légendes comme Iron Maiden et Twisted sister, aussi bien que des jeunes groupes. En général, pour du métal qui pique les oreilles et sent bien la sueur, il faut viser les petites scènes comme Hades et surtout Pandæmonium, et le plus tard le soir, le mieux c’est !

Bref, à refaire et je recommande vivement ce festival qui monte depuis près de 5 ans !

De belles découvertes sur scène, comme Suicide Silence et Watain. Les Suèdois sont vraiment impressionnants !

Un petit bémol néanmoins : pourquoi est-ce en semaine ?


Êtes-vous déjà allé à CopenHell? Comment c’était: ça vous a plu? 

8 thoughts on “Copenhell, le paradis des métalleux

  1. oui comme tous les festivals, celui là a été repoussé, espérons que l’année prochaine sera la bonne pour tous !!!
    Et non, désolé, pas de plan miracle pour la vie en ce bas monde et la chose principale après laquelle on court nous aussi, c’est le temps !!!
    En l’occurrence, je voulais simplement dire que si tu tombes sur un plan de ouf qui peut nous intéresser et que pile poil à ce moment là tu n’as rien de mieux à faire que de nous en parler, ça sera grandement apprécié par les pauvres clampins que nous sommes !! 😉

    • D’ici 2022, ça devrait aller…mais il est vrai que nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec de virus! Je vois passer des plans sur les groupes Facebook de Français/francophones, du genre : “Vous gardez mon chat et mes plantes, et vous logez gratos”, mais à vous de guetter ce genre d’annonces ponctuelles.

  2. Salut Julie !
    Je réagis sur ce (vieux) billet car nous avons avons acheté des pass pour l’édition 2022 de ce festival !!
    Maintenant qu’on a les places, on se penche doucement sur le comment y aller, comment y dormir (il y aura bien un camping mais vu qu’on pense prendre l’avion, traîner tout le matériel ne nous enchante pas…), etc etc…
    Enfin bref, tous les conseils et toutes les astuces seront les bienvenus !!!
    En te remerciant d’avance pour le temps que tu nous accorderas et pour ton aide !!
    Bravo pour ton joli site !! 😉
    Rodolphe et Virginie

    • Salut Rodolphe et Virginie 🙂 Vieux billet, mais le festival ne prend pas une ride! Je vois que vous êtes au taquet, un an à l’avance! Il y a effectivement un camping. En général, les festivals danois proposent un service de location de tente. Au pire, vous faites comme la jeunesse locale : vous achetez une tente pas chère sur place et ensuite vous la donnez à une association caritative.

      • Salut Julie !!
        Merci pour ce retour !!
        Et oui, on s’y prend à l’avance, déjà parce que les préventes se faisaient lundi mais aussi parce que quand Metallica passe quelque part, il FAUT être au taquet !! 😉
        Oui on a vu que le festival proposait des tentes (et même des genre de mobile homes !) à la location mais à ce qu’il semblerait, tout est pris d’assaut très vite !!
        On prend note de l’achat d’une tente sur place éventuellement. On va aussi creuser la piste des vélos mis à disposition prêt du site ce qui nous permettrait de retourner facilement vers le centre de Copenhague !!
        Une année ne sera pas de trop pour réfléchir à tout !!! 😀
        Merci encore pour ta réponse !
        A+

        • Ahh oui je comprends mieux! Je viens de voir la notif pour les ventes sur Facebook, ça va partir vite…Vous avez les billets, c’est le plus important. Le reste devrait bien se passer. Au pire vous dormez à la belle étoile sur un bout de pelouse à Christiania (juste à côté du festival), les nuits sont très courtes à cette période de l’année de toute façon 😉 Pour les vélo, il y a plusieurs services du genre Lime ou Donkey Republic, en plus des nombreux loueurs. Manquer de vélo à Copenhague, ce serait du jamais vu!

          • suis retourné voir les tickets par curiosité : tous les pass sont sold out, on a eu du nez et de la chance pour les préventes !!!!
            dormir à la belle étoile, pas trop au goût de madame… et on s’offre ce festival comme un genre de voyage de noce donc avoir au moins une toile au dessus de la tête, c’est le minimum de confort requis !! 🙂
            On va continuer de creuser les différentes possibilités, merci encore d’avoir pris le temps de nous répondre !!
            Et si à tout hasard tu tombes sur un truc, n’hésite pas à nous le faire savoir si tu n’as que ça à faire !! 😉

          • C’était à prévoir après 2 ans d’attente pour cet excellent festival! Je suis sûre qu’il y a de quoi loger à Copenhague, surtout quand on s’y prend un an à l’avance 😉 Ahhh, j’aimerais bien n’avoir que ça à faire…dans un monde parallèle, où je peux me passer de choses tellement banales, comme me sustenter et dormir sous un toit! Si tu as des plans pour ce monde merveilleux, je suis preneuse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.