Un week-end de Pâques au Danemark

Les oeufs

Une pause revigorante au bord de la mer, loin du stress de la vie quotidienne. 

Ceux qui ont suivi les derniers post du blog et les réseaux sociaux comprendront qu’après avoir passé un mois à voyager dans une ville différente chaque semaine (Oslo, Berlin, Eindhoven), j’ai préféré ne pas m’éloigner pour Pâques. Bien sûr en voyant ces cinq jours d’affilée j’ai immédiatement commencé à nourrir des rêves de voyages. Au final, j’étais bien contente ni de prendre l’avion, ni de dormir à l’hôtel, et encore moins de prévoir mes journées à la seconde près : ça n’a pas loupé, j’ai été malade toutes les vacances !

Sur le pont

C’était aussi l’occasion de fêter Pâques avec la famille d’Esben. C’est assez drôle, car ils ne sont pas religieux du tout (ils se sont même débaptisés), mais la maison était décorée de poussins et d’œufs.

Au programme de ces cinq jours : balade avec les chiens, repos, lecture, série scandinave. Enfin !

Les parents d’Esben possèdent une sommerhus, qu’ils ont construit eux-mêmes dans les dunes de Vejers près d’Esbjerg, au sud du Jutland. Ils sont donc à quelques minutes de la mer. Les paysages ne sont pas sans me rappeler le Finistère. Il y a même des Allemands partout ! Petite différence : les drapeaux (dannebrog) qui ponctuent chaque maison.Les nuages

Notre rituel quotidien : attendre que le brouillard soit poussé par le vent d’ouest (c’est assez clair sur la photo ci-dessus) pour aller promener les chiens sur la plage.

Quand les chiens le permettaient, Esben m’a initiée à la recherche de l’ambre. Le moment  et la météo étaient idéales! Plus d’explications sur la chasse à l’ambre dans un précédent post 😉

Ambre 1

Comme je l’avais annoncé sur la page Facebook avant de partir, la météo s’annonçait ventée et pluvieuse. J’ai donc passé un peu de temps à vérifier les prévisions (c’est dans mon ADN de Bretonne) pour dénicher une journée entière de beau temps (mazette!), que nous avons passée sur l’île de Fanoe, à une grosse heure de Vejers.

Le livre

Profitant de la pluie, j’ai enfin terminé le brillant ouvrage d’Anthony Doerr qu’une collègue de boulot m’a conseillé, All the lights we cannot see (Toute la lumière que nous ne pouvons pas voir). Un des meilleurs romans que j’ai lu dernièrement! En attendant de pouvoir lire en danois, j’alterne les romans en anglais et en français, et pour le prochain, je retourne à mon style habituel : une enquête suédoise signée Liza Marklund: Deadline.

Nous avons également dévoré les dix épisodes de la série islandaise Trapped ! #Bingewatching

C’était bieeeeen 🙂

Esben contrejour

► Pour plus d’exploration dans les alentours de Vejers, je raconte notre balade au phare le plus à l’ouest du Danemark, et notre ascension d’une montagne secrète dans le post Le Phare-ouest danois!


Avez-vous déjà fêté Pâques au Danemark ? Comment c’était ?

 

4 thoughts on “Un week-end de Pâques au Danemark

  1. Une belle sortie, vous avez du beau temps ! Mon seul passage au Danemark était en mars j’ai eu de belles journées ensoleillées, merci pour la découverte, j’aimerai connaitre cet endroit !

    • De rien, c’est également un plaisir de partager de beaux endroits! Avec un peu de patience, il finit toujours par faire beau au Danemark 😉

  2. L’ambre, ma pierre préférée!! Quelle chance de pouvoir en faire la chasse!

    • C’est vraiment super de chercher un vrai trésor sur la plage! Il y a plusieurs endroits dans le monde où on peut en trouver, comme en République Dominicaine, et même dans le nord de la France si je ne m’abuse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *