Æbelø, une île sauvage

En route pour æbeløL’île de Fyn, callée entre le Jutland et le Sealand garde bien caché des coins sauvages, à l’abri des hordes de touristes. À une quarantaine de kilomètres de Middelfart et d’Odense, la minuscule île-pomme Æbelø (prononcer aibeul-eu) est un bel exemple de balade le long de la côte nord de Fyn.

aebelo carte

Æbelø se mérite

Située à 1,5 km de la côte, Æbelø est facilement accessible à pied. Quoi ?! Si si c’est possible, mais préparez votre coup : shorts, vêtements de rechange, boissons chaudes, serviettes, chaussures si vous ne voulez pas couper vos petons sur les moules au bout de quelques pas. Et bien sûr vérifiez la météo et les horaires de marée (Fredericia) pour ne pas avoir de l’eau jusqu’à la taille. Le passage est balisé par des piquets. Afin d’emporter plus d’équipement, un petit bateau pneumatique peut être une bonne idée, mais attention, le camping y est interdit ! Le top c’est de faire une balade en cheval ou en kayak.

Avant la pluie

Une fois sur l’île

Après avoir pataugé pendant à peu près 30 minutes, il faut encore traverser une longue langue de dune avant d’atteindre véritablement Æbelø. La vue est magnifique, mais en cas de grain, préparez-vous à vous faire rincer, car il n’y a aucun abri possible ! Il faut attendre d’être sur l’île pour s’enfoncer dans les sous-bois, et apercevoir les biches et les cerfs. L’île étant protégée, ils gambadent par centaines et vous regardent d’un œil noir.

C’est la fin de l’été, l’eau est encore chaude…mais pas pour longtemps, alors dépêchez-vous ! Æbelø est l’une de mes plus belles escapades hors de Copenhague avec l’île de Møn : et vous, quelle est votre coin de nature préféré au Danemark ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *