Fêter Noël à Copenhague

Boutique de TivoliLa Scandinavie est un endroit idéal pour apprécier les festivités de Noël. À Copenhague, Noël a bel et bien envahi la ville de son parfum d’épices et de ses lumières. J’ai passé une semaine à enquêter dans les rues de Copenhague, afin d’observer un phénomène d’importance majeure dans le cœur des Danois. J’ai donc mangé, respiré, vibré au son des chants de Noël : voici mes impressions !

Les rues illuminées de Copenhague

Dès la mi-novembre, les rues de Copenhague se parent de décorations de Noël, et brillent de mille feux. C’est une façon comme une autre de faire oublier la morosité des jours les plus courts de l’année. Toute technique est bonne à prendre, et les Danois ne lésinent pas sur les moyens : des sapins, des guirlandes et des villages de Noël à chaque coin de rue. La ville change de visage et les rues (et les magasins) se remplissent comme par magie…au grand dam des locaux. C’est mon premier Noël en Scandinavie, et pour moi une magnifique expérience à ne pas rater. Je m’en suis mis plein les yeux…et le bidon ! Peut-être qu’avec le temps je deviendrai blasée, et je commencerai à râler contre les conséquences climatiques de toutes ces ampoules, ces déchets, et ces pauvres sapins, cruellement arrachés à leur toundra natale, pour le bonheur éphémère de joviaux amateurs de Noël.

Tivoli ou l’essence même de Noël

Le wonderland de Noël à Copenhague, ce sont les jardins de Tivoli : vous pénétrez dans un monde parallèle, entièrement dédié à l’esprit de Noël. Cependant, y aller un week-end peut vite vous faire perdre vos élans philanthropes. Encore une fois, je conseille vivement d’y aller en semaine. Tous les soirs à 18h pétantes, la musique du Casse-noisette retentit, sur un spectacle d’eau et de lumières, à la surface du lac de Tivoli. Quelques événements valent aussi le coup d’œil et par extension un bain de foule : la parade des gardes (chaque mercredi et week-end) et la procession des cent jeunes filles de la fête de Santa Lucia (le 13 décembre à 17h30).

Les différents marchés de Noël

À chaque quartier de Copenhague son marché de Noël ou julemarked. Il y a les plus connus, comme celui de Nyhavn (touristique à souhait) ou le marché de Noël allemand près de Strøget, mais aussi beaucoup de marchés temporaires, ou plus ciblés. Par exemple, à Østerbro, des jeunes designers ont organisé un marché de Noël pop-up pendant 3 jours à Mirins Copenhagen, quant au cosmopolite Nørrebro acceuille un marché de noël rebelle et artistique sur Blågårdsgade : Art Rebels Christmas Pop Up, depuis ce lundi 1er décembre jusqu’au 22. De même, le Rita Blå’s julelopper (marché aux puces) n’ouvre que les samedis, à Papirøen, lieu ultra tendance en été, lors du festival de street food. C’est l’occasion de dégotter des cadeaux originaux en musique et manger un bon casse-croûte de Noël. En face du Nyhavn, le lieu est facilement accessible depuis Christianshavn ou en prenant le bateau-bus, arrêt Opéra (ce qui ne gâche en rien).

Plus classique, le marché de Noël de Frederiksberg expose des décorations de Noël artisanales. Mais, bien plus sympa que le marché en lui-même, la patinoire à l’entrée du parc est en accès libre depuis le samedi 29 novembre, et offre la possibilité de faire quelques glissades entre amis, en famille, ou en couple. Si vous n’avez pas de patins, c’est possible d’en louer en journée pour 45 DKK (6€).

Le marché de Noël que j’ai préféré, c’est celui près de Nørreport, surnommé « marché Andersen ». Très petit, il est très facile d’y circuler, et il va à l’essentiel, c’est-à-dire, des délicieux produits danois comme les æbleskiver à l’ancienne, et le très international gløgg, (ou vin chaud).

Les douceurs de Noël

Les pâtisseries danoises sont très réputées, et la période de Noël en voit fleurir de nouvelles. Un peu partout en ville, il est possible de trouver de délicieux vins chauds. Les prix en revanche varient énormément. Les plus chers sont ceux des halles de Torvehallerne et de Royal Copenhagen, question de standing. Pour vous donner une idée, ceux des cabanes des marchés de Noël sont en général à 35 DKK, et si je devais en recommander un ce serait celui du très primé Vafel bageriet, dans Tivoli, accompagné de leurs spécialités, les gaufres ou bien des klejner.  En ville, le journal Politiken a attribué son gløgg préféré à Hviids Vinstue (Kongens Nytorv 19), une véritable institution. L’avez-vous testé ? Si vous n’aimez pas le vin chaud, à quelques pas, l’Hôtel Chocolat propose des chocolats chauds luxueusement délicieux : leur fèves proviennent de leur île privée dans les Caraïbes…rien que ça ! (Østergade 13).


Et vous, quels sont vos coins préférés pour apprécier Noël ? Avez-vous déjà passé Noël en Scandinavie ?

One thought on “Fêter Noël à Copenhague

  1. […] de week-end, les rues sont toujours aussi bondées et festives qu’en été ! Les marchés de Noël pullulent, bref…vraiment aucune […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *