Trois jours à Helsinki

Cathédrale d'HelsinkiContrairement aux idées reçues et à mon grand désespoir, à Copenhague on ne voit pas souvent la neige. Alors, profitant de quelques jours de vacances d’hiver, nous voilà dans l’avion pour Helsinki. En février, il devrait y avoir de la neige à foison ! Voici un petit aperçu de ces trois jours à Helsinki.

Vue d'Helsinki depuis la mer

Une escale ensoleillée à Suomenlinna

Arrivés de nuit à Helsinki, nous avons traversé une ville endormie jusqu’à notre hostel : Eurostel (Linnankatu 9). Simple et efficace cet hostel est juste à côté de l’embarcadère pour les gros navires de croisière. Le lendemain, nous étions à pied d’œuvre pour sauter dans le bateau vers la forteresse de Suomenlinna, classée au patrimoine de l’Unesco depuis 1991. L’Aller-retour coûte 5€, alors c’est presque cadeau pour une jolie balade de 15 minutes dans l’archipel d’Helsinki, et pour accéder à un site aussi beau. Cette forteresse située juste à l’entre du port d’Helsinki a consécutivement servi trois couronnes : Suède, Russie, et Finlande.

Nos cafés préférés à Helsinki

Qu’on se le dise, les Finlandais aiment le café et les expériences culinaires. Ce pays au carrefour de diverses influences, mélange la cuisine russe, lapone, suédoise et même exotique.

  • Signora Delizia, le meilleur café italien de tout Helsinki. Sakamakatu 5.
  • Café Tin tin Tango, dans l’atmosphère de la BD du célèbre reporter belge, ce café sympathique de Tölöö propose égalment des brunchs généreux.
  • Les vieilles halles, près de l’embarcadère de Suomenlinna. Ou bien Hakaniemen, celui de Kallio, qui est moins touristique.
  • The Boom room, sur l’unique rue piétonne du centre d’Helsinki, ce jeune café apporte un soin bien particulier à la qualité de ses breuvages. Les pâtisseries sont énormes. Parfait pour démarrer la journée !
  • Fazer, Kluuvikatu 3, l’institution finlandaise en termes de chocolat, un classique.

Nous avons eu la chance d’être à Helsinki pendant « The restaurant day ». C’est une initiative finlandaise qui grandit d’édition en édition, sur toute la planète. En gros, le principe est que chaque citoyen peut devenir restaurateur d’un jour, et tester ses compétences culinaires. L’événement rassemble énormément de gens, qui dégustent au soleil leurs dernières trouvailles exotiques, à tout petit prix.

Un petit guide sur les bons plans restaurants d’Helsinki : ici !

Que ramener d’Helsinki ?

Bon à savoir les magasins ouvrent vers 9h le matin, et ferment tard en semaine (20-21h), mais le weekend attendez-vous à trouver portes closes vers 16-17h, voire 18h au plus tard.

  • Visiter un Alko, juste pour voir et comprendre comment fonctionne le monopole d’Etat sur l’alcool. Par ailleurs, leur système d’étiquetage permettant d’associer le vin aux mets est très astucieux !
  • Kankurrin tupa : souvenirs finlandais sur trois étages, sur Esplanade (Muumin shop au 3e).
  • Design district, et la boutique My o My, parmi de nombreuses boutiques de designers.
  • Un Kantele, l’instrument de musique traditionnelle, OKRA Arts (Crafts et design gallery).
  • Une jolie tasse sami en bois de bouleau, ou Kuksa, Kiseleff house, à partir de 25€. Maison Kiseleff, Aleksanterinkatu 26-28, près de la cathédrale d’Helsinki.
  • De l’équipement pour sauna, comme une louche et un sceau de bois, aussi au numéro 28 d’Aleksanterinkatu.
  • Des objets Muumin : on en trouve un peu partout, à commencer par l’aéroport, Forum, les boutiques de musées, etc.
  • Des objets en verre Iitala, Esplanade.
  • Des objets Angry birds, Kampii shopping center, Uhro Kekkosen Katu 1.
  • Des chocolats Fazer, dans un de leur cafés ou au supermarché. Dernière chance à l’aéroport.
  • Pour ceux qui aiment les couleurs vives et les grosses fleurs: Marimekko, sur Esplanade (Pohjoiesplanadi 33).
  • Les carnivores voudront peut-être tenter un bon steak ou pâté de renne.
  • Des tapisseries, ou ryijas colorées pour décorer les murs de votre salon, Forum (près de la gare).

Mes coups de cœurs architecturaux à Helsinki

La Finlande est un pays de design, et bien que l’histoire de la ville soit récente, son architecture est tout à fait intéressante : entre autres j’ai adoré les immeubles des années 20, et ce mélange un peu bizarre d’art nouveau et de style russe : style romantisme national, aussi comparé au Jugend style.

On surnomme d’ailleurs Helsinki la « mini-Saint-Petersburg », et la ville a souvent servi de doublure pour des tournages de cinéma.

Voici quelques monuments à ne pas rater lors d’une première visite.

Dans le centre :

Tout près du centre commercial Forum et entre deux lignes de tramways se dresse un ilot de tranquillité. Enveloppée de bois, l’Eglise du silence est une bulle de paix, flottant en plein centre d’Helsinki.

Faites un saut à la bibliothèque universitaire…son architecture est époustouflante! (galerie photo en fin d’article).

Prenez l’ascenseur de l’Hotel torni pour apprécier sa vue, celle des toilettes femmes est connue pour être étonnante…Je n’en dit pas plus !

À deux pas de l’office du tourisme, le musée de la ville vous en apprendra un peu plus sur Helsinki, ville à peine bicentenaire.

Scandi posatndevant la cathédrale d'HelsinkiHelsinki possède deux imposantes cathédrales : la Cathédrale d’Helsinki sur place du Sénat, et la cathédrale orthodoxe Uspenski, un peu plus loin en marchant vers Katajanokka.

La gare centrale d’Helsinki est devenue l’une de mes gares préférées (et j’en ai vues). En guise de bienvenue, les quatre colosses encadrant l’entrée principale marquent les esprits. Pas de doutes, vous êtes bien à Helsinki.

Le Kiasma est le musée d’art moderne d’Helsinki. Dans un concept d’art total, l’architecture du monument en elle-même vaut le détour. Nous y sommes allés lors de notre deuxième séjour à Helsinki. ▼

Helsinki sous le soleil du printemps

Töölö (nord-ouest)

Rock churh ou l’église dans le rocher est un autre exemple d’église finnoise. Bien différent du style « habituel », ces églises proposent une alternative simple et proche de la nature dans les matériaux de construction, comme le bois pour l’église du silence, et la roche pour cette dernière. Le choix de la forme circulaire les rend également accueillantes et reposantes.

Le monument Sibelius est une bonne raison pour se balader dans le parc alentour.

Pour redescendre dans le centre-ville, nous avons longé le lac Tölöönlahti où se trouvent l’opéra ainsi que le stade des jeux olympiques de 1952. Depuis la tour, nous avons certes froid, mais une vue incroyable sur la ville et sa région (3€-5€).

Kallio (nord-est)

Pour accéder au quartier bo-bo de Kallio, il faut d’abord prendre le pont Pitkäsilta séparant (anciennement) la classe ouvrière de Kallio et la classe moyenne de Kruununhaka. Vous remarquerez sûrement l’imposante cathédrale de Kallio.

Kallio est un quartier idéal pour faire les friperies, et apprécier des cafés et restaurants décalés.

Malgré la barrière du langage, être en voyage en Finlande est très simple, tant les gens sont accueillants, et tant leurs infrastructures sont claires et bien indiquées. Par ailleurs, les offices du tourisme proposent de nombreux sites et cartes très bien pensés pour faire de votre voyage une expérience agréable et relaxante. La plupart de l’info se trouve en ligne avant le départ, à l’aéroport à votre arrivée, puis en ville à l’office du tourisme.

En somme, une belle introduction, laissant encore de belles découvertes en perspectives.


 Pour découvrir un peu plus de la Finlande, nous avons pris le train d’Helsinki à Tampere: on vous emmène

8 thoughts on “Trois jours à Helsinki

  1. Juste merveilleux article! Je pars bientot en erasmus dans cette superbe ville et c’est exactement le genre d’article dont j’avais besoin pour me mettre en jambes 😀 Par la même occasion je suis en train de découvrir ton blog et j’adore!

    • Merci ^_^ C’est toujours un plaisir de lire que ce que j’écris est utile ! Je suis ravie que ça te plaise : bonne exploration et bonne installation à Helsinki! 🙂

  2. Superbe article merci beaucoup pour tout ces conseils !
    Je pars la bas d’ici un peu plus d’un mois et je suis en pleine organisation, je n’ai pas encore pris de billet de retour, du coup, je me demandais quel serait la durée idéal à passer la bas pour bien profiter ? Normalement j’étais supposée y passer 3 jours, puis 2 jours à Rovaniemi, mais j’ai peur de louper des choses..

    • Merci Florence ^_^ Trois jours c’est déjà un bon début. La ville n’est pas si grande, mais charmante et appelle vraiment à s’y attarder. Dans les activités que j’ai listées, c’est possible qu’en été il y aient des choses un peu plus de saison. Peut-être que tu voudras passer plus de temps dehors qu’à faire des musées ou du shopping. Après, si tu n’as pas encore pris ton billet, il t’est encore possible d’y repasser quelques jours au retour si ces trois premiers jours t’ont semblé trop court?

  3. Pourriez vous m’Indiquer où est prise la photo de l’escalier ? Je pars en avril,pour quelques jours à Helsinki et vos conseils vont mettre très utile !

    • Bonjour Thierry, Quel escalier? Il y a plusieurs photos dans le post. Je distingue au moins 4 lieux différents. En général tout est indiqué dans le corps du texte. Avec plus de précisions, j’espère pouvoir répondre 🙂

  4. J’ai l’occasion de prendre quelques jours de congé la dernière semaine de décembre et je me demande si je ne vais pas craquer pour Helsinki 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *