Les sirènes du port de Copenhague

La Petite Sirène, fidèle au poste, alanguie sur son rocher depuis plus de 100 ans.

La Petite Sirène, fidèle au poste, alanguie sur son rocher depuis plus de 100 ans.

Copenhague est bien souvent associée à la Petite Sirène d’Andersen (Den lille havfrue). Incontournable star de la capitale, elle attire tous les ans des milliers de visiteurs. Depuis plus de 100 ans, elle salue les navires à l’entrée du port de Copenhague. Souvent vandalisée, estropiée, décapitée, affublée d’une burqa ou de godemichet, elle reste impassible, le regard perdu vers le large. En 2010, elle s’est même vue offrir un voyage en Chine !

Résumé de l'histoire de la Petite Sirène à Copenhague. Crédit Visit Denmark

Résumé de l’histoire de la Petite Sirène à Copenhague. Crédit Visit Denmark

Monopolisant l’attention, on en oublie les autres sirènes de la ville, ses petites sœurs, pourtant toutes proches. Si vous voulez éviter les hordes de touristes français, italiens et japonais, partez à la recherche de « The ugly sister » et « The sexy sister ».

Une sirène accessible

Pour le coup, la sexy sister efface toute les frustrations engendrées par sa grande sœur : pas besoin de se casser la binette en escaladant les rochers glissants, pas de file d’attente ni d’illustres inconnus sur la photo. Bonus : elle est agréable au toucher, on peut croiser son regard…et elle est loin d’être petite. Située à 5 minutes à pied de l’aimant à touristes, elle ouvre une promenade le long des quais.

La sirène sexy du port de Copenhague n'attire pas autant les foules que sa grande sœur.

La sirène sexy du port de Copenhague n’attire pas autant les foules que sa grande sœur.

La petite sœur cachée

Poussant encore plus loin l’exploration dans le paisible et moderne quartier portuaire, vous ferez la rencontre de l’ugly sister. Pendant maléfique et tordu de la lisse et parfaite statue d’Eriksen, la sirène de Bjørn Nøgaard fait partie d’un ensemble artistique symbolisant le Paradis génétiquement modifié.

L''Ugly sister', petite nouvelle au port, commence à faire parler d'elle !

L »Ugly sister’, petite nouvelle au port, commence à faire parler d’elle !

Pour la localiser plus facilement:

Le prince du port d’Helsingoer

Pour ceux qui préfèrent les courbes masculines, le port d’Helsingør offre une alternative à toutes ces sirènes. Non loin du château d’Hamlet, un homme d’argent surveille les bassins, « Han ».  Commissionné en 2012 par la ville, le duo d’artistes dano-norvégien Elmgreen and Dragset fait sûrement référence à la fois à la petite sirène, et au prince d’Elseneur.

Han, le gardien du port d'Hamlet et de l'Øresund, au Nord de Copenhague.

Han, le gardien du port d’Hamlet et de l’Øresund, au Nord de Copenhague.

Reflétant les lumières du port, tous regardent fixement le va-et-vient des navires, perchés sur leur rocher. Si vous tendez l’oreille, vous entendrez peut-être leur même mélodie ?!

One thought on “Les sirènes du port de Copenhague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *