Comment lire à l’étranger?

e-lectureLa grande dévoreuse de livres que je suis a bien du mal à trouver le temps de lire au quotidien (bouffé par le wifi)…mais le voyage est pour moi synonyme de lecture. Le plaisir ultime étant de lire dans un train.  Alors la grande question: livre papier ou liseuse?

J’ai listé ci-dessous les plus et les moins pour chaque support. Si vous en voyez d’autre je vous invite à les ajouter dans les commentaires!

Cas typique de révision en wifi, via énergie solaire. Très écolo !

Cas typique de révision en wifi, via énergie solaire. Très écolo !

Le bon vieux livre papier

Pendant une bonne partie de ma vie nomade, j’ai fonctionné avec de bons vieux livres papiers. J’ai donc dû assumer le poids de ce petit compagnon de voyage…

Les plus

  • il s’échange avec les amis ou dans les hostels qui ont souvent une étagère prévu à cet effetTrain guide
  • il n’attise pas la convoitise
  • il démarre des conversations (en fait, j’ai rencontré un Français dans le métro de Copenhague, car il était intrigué par ma liseuse, donc…à relativiser)
  • il n’a pas de problèmes de batterie

Les moins

  • le poids et la taille
  • il s’abîme
  • la lecture dans le noir

La Stiegl

La moderne liseuse

Juste avant de m’expatrier au Danemark, j’ai acquis une liseuse Kobo après moult réflexions, et convaincue par Esben. Au final, j’en suis très contente, même si je prends toujours beaucoup de plaisir à lire un vrai livre papier…et j’en emporte encore en voyage quand je ne pars pas trop longtemps. Car sinon, la liseuse s’impose!

Les plus

  • plus légerAll the lights we cannot see, Kobo
  • plus de capacité de stockage…difficile à concurrencer
  • plus résistant (avec la protection ad hoc)
  • le dictionnaire intégré (il suffit de d’appuyer sur le mot, et hop la définition s’affiche)
  • Les classiques de la littérature, tombés dans le domaine public, son gratuits! (et proposés dans la librairie du kobo)
  • le rétroéclairage (pour les tunnels, la nuit, les hostels, le soleil et le décollage de l’avion)
  • La fonction wifi (ça dépanne, mais c’est chelou FB en noir et blanc)
  • stockage des billets électroniques et des documents importants en .pdf

Les moins

  • la batterie. Elle est relativement performante, surtout hors connexion wifi…mais ça m’est arrivé de l’oublier en mode veille, et là plus de batterie quand j’en ai eu besoin 🙁
  • je suis moins tentée de l’ouvrir, même s’il s’allume relativement vite
  • il déconne de temps en temps et je suis perdue dans mes pages
  • c’est un objet de valeur, donc il y a des situation où on est moins chaud pour le sortir du sac
  • pas d’échange (légal) possible
  • la fatigue des yeux. L’écran est bien fait, mais en lecture prolongée, ça tire un peu


Quelle est votre mode de lecture en voyage?

4 thoughts on “Comment lire à l’étranger?

  1. Les livres papiers!
    En général j’en emporte avec moi, mais comme on échange notre maison, je finis par lire ce qui m’inspire sur place.
    J’essaierais bien la liseuse, mais je crains les bugs et la fatigue visuelle…

    • C’est assez léger en fait: la fois où j’ai senti une gêne c’est en lisant avec le rétroéclairage sous la couette pendant plus de 4h sans trop cligner des yeux (me connaissant)…et les bugs j’en ai eu peut-être deux en deux ans et demie: ça se gère. J’aime bien la complémentarité des deux formats et surtout le fait de pouvoir acheter des livres français (où dans la langue que je veux), où que je sois sur la planète. Cela m’évite aussi de repartir avec une valise remplie de livres à chaque fois que je reviens en France 😛

  2. Avant de déménager en Irlande j’étais 100% livres papiers. Puis quand tu déménages et que 15 cartons sont uniquement des livres ça commence à refroidir.
    Comme ici je suis vis dans un logement fourni par mon boulot je n’ai pas eu envie de m’encombrer avec ma tonne de livres (bien qu’une dizaine mais suivi outre Manche!) Je ne regrette absolument pas mon investissement pour le moment.

    • J’ai un peu eu le même souci 😀 Il y a le problème du transport et du réapprovisionnement. Pour cela, la liseuse est vraiment pratique. Du coup je l’ai adoptée aussi pour les voyages, surtout ceux de plus d’une semaine et les transports en commun. En fait, elle est quasiment tout le temps dans mon sac!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *