Weekends sur Fyn, l’île natale d’Andersen

Larousse

Entre le Sealand et le Jutland, se niche la petite île natale d’Andersen: Fyn. Ses paysages et son calme me font penser à la Comté du Seigneur des Anneaux. J’y ai passé de nombreux weekends chez les parents d’Esben, et j’ai maintenant de quoi vous raconter des histoires!


Middelfart, comme son nom le laisse sous-entendre, est un point de passage important du pays. La ville garde les deux ponts rendant accès au continent: le Jutland. L’ancien pont permet au piétons d’apprécier la vue, alors que le plus récent, Lillebaeltsbroen, est le traint-d’union de l’autoroute E20, traversant le pays d’est en ouest. C’est l’endroit où vivent les parents d’Esben lorsqu’ils ne sont pas à Vejers dans leur sommerhus. Middelfart se trouve à une cinquantaine de kilomètres d’Odense, ville principale de Fyn, et ville natale d’Andersen.

À la rencontre du mode de vie danois

Partir en weekend sur Fyn (ou en Fionie pour les francophones puristes, mais je trouve qu’on perd la notion d’île), c’est avant-tout partir à la rencontre du Danemark, le « vrai ». En effet, la vie à Copenhague peut s’avérer bien différente de celle du reste du pays…et cela commence avec l’accent: on y parle le « fynsk« .

J’associe Fyn aux balades en forêt, ou le long des jetées. Il y a toujours un joli coin de nature à découvrir. J’avais déjà partagé notre balade à l’insolite « île-pomme », aebeloe. Mais, très souvent il n’y a pas besoin de s’éloigner beaucoup de la maison.

C’est également l’occasion de d’explorer l’habitat danois. Les Danois sont très réputés pour l’art de la décoration intérieure. Tout est très étudié, de la lumière aux bibelots, en passant par des meubles au design recherché. C’est leur cocon, l’endroit où il fait bon rentrer après s’être pris une bonne rincée à l’extérieur, pour se préparer un bon petit plat danois, comme les boulettes de viande au curry!

C’est l’atmosphère idéale pour le fameux « slappe af » (moment de détente) des weekends danois.

De Strib à Middelfart, au fil de l’eau

À l’instar de Copenhague, il fait bon se balader en vélo dans la campagne de Fyn. C’est un peu plus vallonné, mais cela reste un moyen très agréable pour se déplacer, surtout au bord de l’eau.

Se promener dans les bois

Bien qu’omniprésente, la nature n’est pas très sauvage au Danemark. Lorsque j’ai longtemps crapahuté dans les montagnes et les forêts de Slovaquie, j’ai parfois eu cette impression étrange (vue l’improbabilité de la chose) de forêt vierge de tout passage humain. Au Danemark, même pas en rêve: tout est balisé, contrôlé, domestiqué: la Comté.

Quoi qu’il en soit, les Danois aiment leur nature et savent la préserver. Je n’ai quasiment jamais vu de déchets, et les chemins sont très bien entretenus. Quant au balisage, cela permet une mini-rando improvisée: il suffit de prendre la petite carte plastifiée dans la boîte en bois, à la sortie du parking et à l’entrée du bois. Tout y est: facile!

Hindsgavl Dyrehave est une belle réserve naturelle, où les biches et les cerfs gambadent joyeusement. Il est possible d’en traverser un partie en voiture, dans le genre safari nordique.

La partie seulement accessible aux marcheurs vaut absolument le détour. La forêt court le long de la côte. Ce qui donne des paysages assez surprenants, avec cette mer venant s’immiscer entre les arbres. Le clou de la balade: la motte féodale du 12e siècle, détruite par les Suédois.

Presque entièrement entourée d’eau, il faut marcher sur une plage où des vaches se prélassent entre deux mâchées d’herbes, pour ensuite atteindre un petit escalier de bois montant quasiment à la verticale jusqu’au sommet de la butte. La vue sur le bras de mer y est splendide!

Les paysages sont magiques, et m’évoquent nombre de peintures de maîtres anglais, comme Constable et Turner.

Apprécier le coucher de soleil sur la mer

À la fin d’une journée bien souvent remplie, ou bien remplie à ne rien faire. Le moment de calme ultime, c’est de sortir apprécier le coucher de soleil.

Petit avantage sur Copenhague: il est (enfin) possible d’observer le coucher de soleil sur la mer 🙂


Et vous vous êtes plutôt Jutland, Fyn, ou Copenhague (Sealand)?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *