Vous êtes restés trop longtemps au Danemark quand…

NyhavnVoici un an que j’ai démarré ce blog sur ma vie d’expatriée française au Danemark. Habiter dans un nouveau pays demande de l’adaptation. Au début certaines choses semblent bizarres ou dures à comprendre et accepter. Au final, ces petites choses s’instillent au fur et à mesure dans vos habitudes et automatismes, pour faire de vous une sorte d’hybride, vaguement danois, et plus tout à fait français. Petit retour sur 30 signes qui ne trompent pas…

Piéton audacieuxQuand en France vous…

  • Etes le/la seul-e à attendre le bonhomme vert avant de traverser…les voitures ne font autant attention qu’au Danemark. Prudence s’impose.
  • Entendez : « Mais pourquoi tu veux y aller en vélo, ta voiture est cassée ? », et que vous répondez, « Non, mais ce n’est pas très loin, et mon vélo n’est pas cassé ». Et aussi, quand vous passez à deux doigts de la crise cardiaque (et de vous prendre une voiture au rond-point) en réalisant qu’un vélo français ne freine pas quand on pédale en arrière…
  • Dévorez tout ce qui passe pour faire le stock de bonne nourriture, tel un petit écureuil. Grand-mère en rajoutera une couche en disant « oh, prend donc une deuxième part, il faut que t’en profites avant de repartir dans le nord ! ».
  • Voulez tout acheter dans les magasins, c’est tellement peu cher en comparaison, et vous avez tellement manqué : ce n’est que mérité. Par contre, allez savoir comment vous allez manger tout ça en moins d’une semaine !?
  • Eprouvez un grand moment de fierté nationale (restauré) en évaluant la longueur du rayon vin français au supermarché local.
  • Ne savez plus quoi faire pour dire bonjour : câlin ou bisous, un deux, trois. C’est le bazar !
  • Tu/ vous, c’est embêtant !
  • Bégayez à la serveuse de café, et lui répondez « Tak, skal du have », au lieu de « merci ».
  • Sortez sans votre manteau en hiver: « Ben quoi il faut chaud, 6°C c’est le printemps ! ».
  • Essuyez une petite larme quand votre voisin de bus s’excuse de vous avoir bousculé.
  • Croisez un hipster, et que son visage semble familier.
  • Vous sentez comme un touriste dans votre propre ville natale, et dressez une liste de tous les coins que vous n’avez jamais visités quand vous habitiez juste à côté.

Quand au Danemark, vous…

  • Ne respectez pas les feux ou les marques au sol, comme tout le monde, en gros.
  • Commencez à pester et vociférer après les autres autistes cyclistes.
  • Faites des câlins à tout le monde et seriez prêts à tutoyer la Reine Margrethe II.
  • Evitez les Français.
  • Répondez en danois à toute personne vous abordant en allemand. Ben quoi, c’est presque pareil, ils doivent bien comprendre quelque chose ?! En arrivant c’était l’inverse : l’allemand sortait à la place du danois !
  • Trouvez plus de 3 types de lait différents dans votre frigo.
  • Les paquets de lakrids (réglisse) et de marzipan (pâte d’amande) remplacent peu à peu vos chocolats.
  • Vous mangez du smørrebrød tous les jours.
  • Vous faites voler parce que pourquoi faire attention dans un des pays les plus sûrs du monde ? On a beau se sentir bien tranquille à Copenhague, cela n’en reste pas moins un capitale européenne.
  • Classez les bars en fonction du prix de leur café et de leurs pintes.
  • Ne remettez plus les pieds à Nyhavn ou à la petite Sirène, à moins d’avoir de la visite.
  • Fréquentez les bodegas presque tous les vendredis.
  • Laissez le noir envahir votre garde-robe.
  • Vérifiez la météo heure par heure, notamment avant de partir de la maison pour prévoir l’équipement en conséquence.
  • Salivez sur les vélos au design fuselé, quand les voitures vous semblent bruyantes, sans intérêt et nuisibles.
  • Achetez (finalement) votre abonnement au fitness.
  • Commencez à avoir la dale à 17h30, et passez l’heure du dîner de 20h30 à 18h30.
  • Arrêtez de compter les litres de bières / café ingurgités chaque semaine.
  • Croisez régulièrement par hasard des amis dans le centre-ville de Copenhague.
  • Voyez la ville à travers vos souvenirs, et non plus à travers votre appareil photo.

Par contre je reste hermétique au design scandinave qui n’a d’efficace que sa capacité à plumer ses adeptes avec trois fois rien. C’est dans l’ensemble ennuyeux, pas vraiment confortable, anguleux et terne. Question de point de vue, je vous l’accorde. Les Danois doivent sûrement trouver nos maisons françaises horriblement kitsch et surchargées. Mais au moins on peu rester assis pendant des heures dans un canapé de marque lambda bien moche, sans avoir mal au popotin !

Canapé Illum bolighus


Et vous, comment vivez-vous votre expatriation (au Danemark, si c’est le cas) ?

6 thoughts on “Vous êtes restés trop longtemps au Danemark quand…

  1. Il faut vraiment que je vienne faire un tour au Danemark, je ne connais pas du tout! 🙂
    Ca a l’air chouette et sympa hihih

    • J’imagine que c’est un des derniers pays d’Europe que tu n’as pas encore visité…le meilleur pour la fin comme on dit ;)Il y a sûrement une ligne directe entre Dublin et Copenhague, et la belle saison va bientôt arriver ! Mais attention, si tu y mets les pieds, pas sûr que tu veuilles repartir ensuite !

  2. Girly Traveller

    Alleluja!! Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à être totalement hermétique au design scandinave.

    • 😀 Contente de voir que je ne suis pas la seule non plus 😉 C’est agréable à regarder, mais en même temps c’est très impersonnel. Et question confort, je suis obligée de m’organiser des temps de pauses assez régulièrement pour éliminer mes fourmis dans les jambes. Alors le design trendy…c’est bien les magazines 😛

  3. Mdr, j’ai bien ri en lisant cet article!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *