Tintin et moi

Les différents costumes de Tintin

Tintin et moi, c’est une longue histoire. Elle a commencé il y a bien 25 ans, assise dans un coin de la bibliothèque de mes parents. Maintenant, je marche dans les traces de Tintin aux quatre coins du monde, à la recherche de ses albums!

Le déclic

Tintin en breton

On a marché sur la lune…en breton!

Pour mes 24 ans, mon amie Emilie m’a emmenée au Château de Cheverny pour lequel elle avait reçu deux invitations. La tintinophiles que je suis a adoré…et le soir-même je recevais en cadeau mon premier album de Tintin. Ce fut le déclic! Gamine, j’ai bien sûr lu tous les Tintins dans la bibliothèque des mes parents. Et je serais tentée de dire que les aventures de Tintin à travers le monde ont eu une certaines influence (et une influence certaine) sur mes vagabondages…

Quel serait l’intérêt de racheter la même collection?

J’ai commencé ma collection multilingue à une période nomade de ma vie, où je voyageais quasiment sans relâche. Alors j’ai eu l’idée de ramener un album de Tintin de tous les pays où je pouvais comprendre la langue. J’adore me donner des missions en voyage. Cela mène toujours à des anecdotes. Et puis c’est toujours agréable d’avoir quelque chose à lire sur la route.

  • France : L’affaire Tournesol
  • Portugal: Le trésor de Rackham le rouge
  • Québec: Coke en Stock
  • Allemagne: Les bijoux de la Castafiore
  • Danemark: Le secret de la Licorne
  • Italie: L’oreille cassé + L’île noire
  • Argentine: Le temple du soleil
  • Belgique (en Breton): On a marché sur la lune

Visiter le château de Moulinsart

Moulinsart, le château du capitaine Haddock s’inspire d’un château de la Loire: Cheverny. Nous y avions passé toute la journée car en plus du château, de son parc et de la belle balade en bateau dans sa mangrove…il y a l‘exposition permanente dédiée aux aventures de Tintin: Les secrets de Moulinsart.

Plongez dans l’univers de Tintin! Dès l’entrée dans la première salle, on devient un personnage évoluant dans le décor des aventures de Tintin. L’orage gronde, la lumière saute: Rascar Capac a frappé. Tous le reste de l’exposition est ainsi faite: interactive, instructive, ludique. Une expérience géniale: rien que d’en parler j’ai envie de la refaire! Petit point négatif: c’est dur de sortir de la dernière salle, tant on a envie de rester 😀

Rencontrer Hergé en Belgique

En remontant de Chimay vers le Danemark, notre dernier stop en Belgique s’est fait à Louvain-la-Neuve, pour visiter le Musée Hergé. À chaque passage à Bruxelles, ce musée est toujours passé à la trappe. Déjà que le prix du ticket n’est pas donné (9,5 euros), si en plus il faut ajouter le billet de train…bref. Nous avons profité d’être en voiture pour nous y arrêter. C’est sympa à visiter une fois: l’architecture est très réussie. Néanmoins, l‘audioguide était un peu barbant et les quizs seulement pour les enfants…moi aussi j’adore jouer et tester mes connaissances! La boutique était très décevante…je m’attendais à au moins aussi grand et fourni que celle de Cheverny.

Bonus: Pendant mes années nantaises, j’ai aussi retrouvée Tintin à Saint-Nazaire.

Tintin St-Nazaire

Si vous en voulez plus (me dit Esben dans l’oreillette), il y a aussi « Tintin et moi », l’interview de 14h du danois Anders Ostergaard (Meilleur documentaire au Festival Européen du Film Documentaire 2004).

…et un petit générateur d’insultes du Capitaine Haddock, ça vous dit?


Sinon comme j’aime bien me compliquer la vie, je collectionne aussi des magnets…le frigo commence à capituler 😀

Et vous, est-ce que vous avez des manies, des collections de voyage? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *