Tape Copenhagen, un cocon voyageur

Tape CopenhagenLe collectif Numen / For use s’est emparé de la galerie d’art contemporain Nikolaj Kunsthal avec leur installation qui a déjà scotché plus d’un visiteur entre Paris et Melbourne.

Cinq jours d’installation et 40 kilomètres de bande adhésive plus tard, le cocon géant est prêt à accueillir les copenhaguois dans sa toile.

Le symbole de Copenhague peint sur les poutres Esben à l'entrée du Nikolaj Kunsthal Le Nikolaj Kunsthal

À l’origine de l’oeuvre, un collectif de designers et de décorateurs conteste les formes architecturales et bouscule les ordres de grandeur. Le résultat est spectaculaire: des installations, des structures hybrides et des labyrinthes organiques magnifiés et enserrés entre les éléments de construction existants.

Dans le labyrinthe de scotch

Tape Copenhagen prend place dans le festival Metropolis 2015, et la CPH Art Week. Nous avions eu la chance de voir cette oeuvre à Paris au Palais de Tokyo pour son ouverture. Pour ceux qui y sont allés, la version danoise est bien plus petite, mais du coup plus intimiste (3-4 personnes à la fois), et moins angoissante pour les claustrophobes comme moi. Le cadre de l’ancienne église Saint-Nicolas aménagée en galerie d’art ajoute également au charme bizarre de l’expérience.

Numen For use à Copenhague Par ici la sortie L'oeuvre vue de dessus Même pas peur

L’installation Tape Copenhagen restera en place au Nikolaj Kunsthal jusqu’au 23 août 2015, alors n’attendez pas une seconde ! La galerie est ouverte de 10h à 22h, et le billet coûte 50 couronnes (8 euros). Comme une mouche dans une toile d’araignée, ou un papillon dans sa chrysalide, replongez en enfance! Car si le cocon géant attire bel et bien une audience de moins d’1 mètre 30, les plus grands sont aussi les bienvenus…et s’amusent tout autant 😉

Tape Copenhagen au Nikolaj Kunsthal Tape Copenhagen vue de dessus Esben retombe en enfance Scandi était de la partie

Nota bene: il faut compter un demi-heure de queue, et vous devez enlever vos chaussures. Des casiers sont mis à disposition près de l’accueil.

Pola de Tape Copenhagen

Amusez-vous bien! 

2 thoughts on “Tape Copenhagen, un cocon voyageur

  1. Bonjour,

    Ton blog est riche en découverte pour en découvrir un peu plus sur Copenhague j’ai pris le temps de lire un bon de tes articles.
    J’aurais aimé savoir si tu avais des choses a conseiller fortement a visiter quand on a que quelques jours sur place? J’ai commencé un listing mais j’aimerais l’avis d’une experte. 🙂
    Je voulais savoir pour la glyptothèque le jour gratuit est le mardi parce que sur un autre site j’ai vu que c’était mis le dimanche…
    Je voulais savoir on me renseigner pour trouver les événements culturelles tel que concert, opéra… lors de mon séjour a Copenhague du 12 au 17 septembre.
    Merci par avance. Maeva.

    • Merci Maeva 🙂 J’essaye de partager au mieux ma nouvelle vie danoise! Pour la Glyptotek, ils ont récemment changé de jour gratuit. Je me suis cassée le nez un dimanche de juin, et j’y suis allée un mardi ce mois-ci. Je confirme donc que c’est gratuit le mardi. Mais il s’agit peut-être d’une mesure estivale.
      Cet article que tu as peut-être déjà lu (Copenhague avec un petit budget), te donne déjà une bonne liste de classiques, gratuits ou très peu chers. J’y ajouterais Tivoli…qui pour le coup est assez cher, mais c’est vraiment beau. Pour l’opéra, j’ai mis les liens dans mes articles. C’est le meilleur moyen pour vérifier leur programmation. Le meilleur site pour suivre les activités dans Copenhague, c’est AOK! (en anglais)
      J’espère que ces informations te seront utiles! Bon voyage à Copenhague 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *