Scanie: sur les traces de Wallander

skanor_falsterbo

Visit Skåne

L’herbe est souvent plus verte de l’autre côté du pont…

Dimanche matin, Copenhague émerge doucement de sa brume laiteuse. Faisant le pari de trouver un peu plus de soleil sur l’autre rive de l’Öresund, nous prenons la direction du pont qui relie le Danemark à la Suède. Le sommet des pylônes est à peine visible, mais au moment d’engager la descente vers la rive suédoise, le soleil pointe le bout de son nez et caresse déjà la ville de Malmö de ses timides rayons. Pari gagné!

Une fois les passeports (à peine) contrôlés par de jolies policières, nous filons vers une petite péninsule à l’extrême sud de la Scanie (photo principale).

► Le pont le plus cher de toute ma vie: 104€ l’aller-retour. Grosses réductions en prenant un abonnement à l’année (40€ + 22€ chaque passage).

Skanör et Falsterbo: la riviera suédoise

À une trentaine de kilomètres de Malmö les deux jolis villages balnéaires de Skanör et de Falsterbo attirent les citadins en quête de nature, de tranquillité, et surtout de longues plages de sable fin.

Intrigués par une multitudes de petites cabanes aux couleurs vives, nous nous attardons sur le bord de mer. Depuis la plage de Skanör, le Danemark est à peine visible et le pont de l’Öresund semble s’évanouir dans le bleu du ciel.

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le

Tout au bout de la péninsule, les golfeurs et les ornithologues se partagent le territoire, sous bonne garde d’un phare séculaire.

La langue de sable représente une étape importante pour les oiseaux migrateurs.

Ystad, la ville de l’inspecteur Wallander

En se baladant dans les charmantes petites rues d’Ystad, impossible de ne pas s’imaginer dans les pas de Wallander. Est-ce son bar préféré, son vélo, sa maison? L’office du tourisme propose une carte qui recense tous les lieux évoqués dans les romans d’Henning Mankell (suivez le W!).

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le


Nous avions furtivement aperçu Ystad lors de notre voyage à Bornholm pour y prendre le ferry. Si vous avez l’occasion de vous y arrêter, prenez au moins une demi-heure pour découvrir ses jolies rues.

Si vous avez plus de temps, vous pouvez déjeuner à la brasserie locale: Bryggeriet, facilement reconnaissable à sa cheminée. (Långgatan 20). Pas de chance, c’était fermé, alors nous sommes allés au café du parc: menu simple (viande / poisson / végétarien), pour 100 couronnes, avec pain-beurre, salade et café inclus en libre service.

Troisième option: Havsnära Fiskrökeri, sur la marina, pour se goinfrer de succulents poissons à prix d’ami, face à la mer (entre le parking et les dunes).

Pour les passionnés de séries suédoises, il est possible de visiter les studios de films d’Ystad dans d’anciennes baraques militaires.

Ales stenar, le Stonehenge scandinave

En lisant les enquêtes de Wallander cet hiver, j’ai consciencieusement pris des notes. Dans le Meurtrier sans visage, le héro de Mankell emmène sa belle à Ales stenar et Glimmingehus. Alors, toujours en suivant le W, nous continuons sur la route côtière vers Kåseberga (possibilité de déguster du poisson frais) et ses menhirs mystiques, dressés en forme de drakkar. Les 59 pierres seraient placées pour correspondre aux différentes orientations des levers-couchers de soleils tout au long de l’année…mais les nombreux amateurs de parapente ont tendance à voler la vedette!

Glimmingehus, une tour historique

À travers champs, nous traversons la luxuriante campagne de Scanie. Une tour fortifiée s’élève au-dessus la surface dorée des blés fraîchement moissonnés. La tour de quatre étages, bâtie en 1499 sur la demande du danois Jens Holgersen-Ulfstand, a pendant un temps représenté une menace pour la couronne suédoise. Pensée pour affronter toutes sortes d’attaques, la tour n’a pourtant jamais eu à se défendre. Et si elle est en si bon été aujourd’hui, c’est grâce au héro de Selma Lagerlöf, Nils Holgersson. En effet, dans ses aventures, il sauve le grain des rats dans un silo qui n’est autre que Glimmingehus! Considérée alors comme lieu important de la culture suédoise, la tour a encore de beaux jours devant elle! (Transformée en musée, 10-18h, 60 SEK).

Sandhammaren, la plus belle plage de Suède?

Comment ne pas s’arrêter sur une des magnifiques plages de sable fin de la côte est de la Scanie?

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de pousser jusqu’au parc national de Stenshuvud, ou se cache une jolie crique aux couleurs paradisiaques…nous sommes repartis vers Copenhague (compter 1h30 de route), et repris le magnifique pont, dont je ne me lasse définitivement pas!

DCIM100GOPROGOPR0648.

Pour découvrir plus de Scanie:

Découvrir Lundhttp://scandinaviadreaming.com/une-journee-a-lund/

Découvrir Malmö: http://scandinaviadreaming.com/malmoe/

Visit Skåne: http://visitskane.com/en/article/skanor-falsterbo-riviera-skane

Sans avoir vraiment été influencés par la liste du New York Times, il faut quand même souligner que la Scanie était à l’honneur cette année, en figurant au numéro 9 des lieux à visiter en 2016.

Carte de nos pérégrinations


Connaissiez vous la Scanie, avez-vous des recommandations? 

12 thoughts on “Scanie: sur les traces de Wallander

  1. Julie,

    Bravo,c’est tout simplement superbe.
    Merci!

  2. Pour nos premiers pas en Suède l’été 2011, nous étions partis depuis la Suisse en voiture hybride! Direction le fameux pont et les jolies villes de Malmö et Göteborg. Et les petits villages sur la côte du Bohuslan. Nous sommes montés sur Arvika mais de grosses pluies nous ont fait changer de route pour la Scanie, avec un gros coup de cœur pour Ystad! Chanceux nous fûmes de trouver l’ultime chambre d’hôtel disponible de la ville, car il y avait un festival de jazz 😉 Par contre il a fait moins beau que pour vous, mes photos sont grisouilles, surtout du côté de Ales Stenar. Je compte bien y retourner un jour, en y ajoutant les îles pas loin à l’est!

    • Sacré bout de route! Rien à voir avec la demi-heure qui nous sépare de la Suède ^_^ Aaah le Bohuslan, si la météo de cet automne le permet, nous irons sûrement y faire un tour! Les îles: Öland, Gotland et cie?

      • Oh oui c’était top, même avec une si longue route! Mais on a dû rentrer après 10 jours, mon patron ayant fait faillite les 20 de prévus étaient trop longs surtout que je n’avais plus de salaire en juillet et que c’était déjà août…
        Mais sinon on a adoré! Et on y retourne depuis chaque année, en essayant de faire des coins différents à chaque fois. Et oui, Öland et Gotland nous intéressent beaucoup 🙂

        • Il y a de quoi faire: même et étant sur place, j’ai des dizaines de projets de week-ends ici et là…Plus on creuse, plus on trouve!

  3. Quelle belle balade ! je la note ,merci Julie ,et en plus tes photos sont superbes !

  4. Chouette balade, parmi mes préférées de la région. Falsterbo vaut également le détour l’hiver, il arrive que la mer soit gelée sur certaines zones de la péninsule. Et la réserve naturelle est complètement accessible en décembre et janvier ce qui permet d’approcher et observer les phoques et les oiseaux 🙂

    La route côtière qui mène à Ystad est aussi sympa avec plusieurs petits ports typiques, notamment Smygehuk (point le plus au sud de la Suède avec ses panneaux indiquant les distances de quelques capitales et statue de l’oie akka)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *