Que découvrir autour du centre-ville de Tallinn?

Pour un Tallinn plus authentique et plus calme. 

Si comme nous vous planifiez un voyage printanier ou estival, vous ne pourrez échapper aux bateaux de croisière déversant quotidiennement leurs flots de touristes en chemise à fleur et chaussettes dans les sandales. Tôt le matin et en soirée, ce sont les moments privilégiés pour apprécier un peu de calme et découvrir des ruelles désertes. Mais une autre option s’offre à vous: prendre le large et s’échapper de l’enceinte fortifiée de Tallinn.

Nous avons pris la Tallin card pour ne pas nous soucier d’acheter des tickets de transports en commun, et pour visiter un maximum de musées et monuments. Sans forcer le pas, nous avons vite rentabilisé cette carte (achetée à l’office du tourisme, dans le centre).

Prendre le tramway pour…

Se retrouver dans la période tsariste de Tallinn, du temps ou la ville s’appelait Reval, du temps ou le tsar passait Pierre le Grand passait ses vacances dans un petit cabanon avec un vue parfaite sur l’entrée du port, et sur la construction de son somptueux château.

De la maison de Pierre le Grand au château de Kadriog

La cabane de la colline de Lasnamäe a grandi au fil des années, s’est équipée d’un sauna…pour ensuite passer au vrai château: Kadriog. Aujourd’hui, le palais présidentiel se situe entre la maison de Pierre le grand et le beau château coloré de Kadriog.

Comprendre l’histoire à travers l’art au KUMU

Dans le même parc, nous avons visité un beau musée d’art moderne, le KUMU et ses courbes audacieuses, où se concentrent des chef-d’oeuvre d’art estonien, du XVIIIe siècle à nos jours.

Continuer sur le remblais vers Pirita

Et croiser les surfeurs de la plage de Pirita

Rêvasser sous l’impressionnant triangle du couvent Sainte-Brigitte

Aperçu depuis la mer, à l’approche de Tallinn, l’immense fronton du couvent Sainte-Brigitte (Pirita klooster) témoigne de l’importance des lieux. C’est d’ailleurs toujours un lieu de rassemblement annuel.

Pris par le temps, nous n’avons pas poussé jusqu’à la Tour de télévision, qui était aussi incluse dans la Tallin Card. Et tant qu’à être venu jusque là, juste à côte, le Jardin botanique mérite le détour.

Une autre idée d’excursion d’une journée hors de la ville:  le Parc national de Lahemaa, qui se trouve un peu plus loin sur cette même route longeant la côte nord-est, à 40 km de Tallinn.

De l’autre côte de la ville, dans le quartier de Rocca al mare, l’écomusée ou le musée en plein air estonien peut aussi être une charmante escapade, notamment avec des enfants.

Et pour ceux qui ont un peu plus de temps, allez déguster des fruits de mer à Pärnu, ou bien partez découvrir une autre ville estonienne dynamique, Tartu. Aperçu en gare de Tallinn, les trains sont flambant neuf et magnifiques, un vraie invitation à l’exploration du pays…une prochaine fois!

Sortir dans la zone industrielle de Telliskivi

S’échapper du centre de Tallinn permet également de trouver des adresses moins touristiques et plus jeunes. Une amie d’un ami, rencontrée au hasard à l’aéroport, nous a fortement recommandé d’aller faire un tour dans Telliskivi et Kalamaja, afin d’y trouver des adresses originales et vivantes. Nous n’avons pas été déçus!

Quelques adresses:

  •  Tiks Wine Bar
  •  Gustav gastro café, Vabriku 6
  •  F-Hoone


Voilà pour une introduction à l’Estonie, où j’espère revenir plus longuement une prochaine fois, afin d’explorer un peu plus sa nature et pourquoi pas ses voisines baltiques! 

2 thoughts on “Que découvrir autour du centre-ville de Tallinn?

  1. Je l’ai vu en vrai le château Kadriog et il est aussi impressionnant que magnifique dans son joli parc ! Néanmoins, hormis Vanalinn et le château, la ville m’a laissée sur ma faim ! Je crois que je préfère Riga dans les villes baltes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *