Les traditions d’un Noël danois

Depuis le 1er décembre, le compte à rebours a commencé vers le moment le plus attendu de l’année, toutes générations confondues!

Ce compte à rebours, c’est aussi la lente descente vers les jours les plus courts. Mais les Danois ont des générations d’expérience pour savoir comment garder le moral pendant cette période sombre. Je dois avouer que c’est assez réussi, car c’est un de mes moments préférés à Copenhague. En revanche, j’ai un peu plus de mal avec janvier et février, quand les jours sont aussi courts, mais sans l’effervescence de Noël, et tout ce qui va avec! D’ailleurs, la plupart des Danois part pendant deux voire trois semaines en janvier, souvent en Thaïlande, où vers des endroits où il fait beau et chaud. Voici plusieurs des raisons qui font de Noël un moment spécial à Copenhague et au Danemark:

Les spécialités culinaires danoises de Noël

Tout commence avec la bière de Noël aromatisée au réglisse (lakrids)ou julebryg, déversée par camions dans les rues de Copenhague, dès le mois de novembre. Les elfes de Noël de Carlsberg sont très attendues et ouvrent la période des festivités.

Ce qui m’a tout de suite frappée au Danemark, c’est la saisonnalité des produits ou des recettes. Venant d’une région ou les saisons ne sont pas très marquées, je n’avait pas vraiment fait attention à ce genre de choses, à part peut-être les glaces, qu’on ne mange pas en hiver. Par contre au Danemark, le petit livreur de glace ambulant sonne la cloche étés comme hivers. Tout cela pour dire que le fait d’associer des douceurs à cette période difficile de l’année, rend le manque de lumière et de chaleur beaucoup plus acceptable.

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le

Les grands classiques de Noël faisant ensuite leur apparition dans les magasins et les cafés de Copenhague: les klejner, les æbleskiver arrosés de gløgg, sans oublier la pâte d’amande d’Odense, qui vous fera oublier tout ce que vous avez pu trouver en France!

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le

Dans le registre « fait maison », les week-ends de l’Avent sont généralement l’occasion de confectionner des délicieux biscuits ( pebernødder) en famille ou entre amis, toujours accompagné de gløgg.

Le moment idéal pour savourer des spécialités de Noël c’est également le fameux julefrokost, ou repas de Noël. Entre amis, en famille, en association, à l’école. etc. Dès le mois de novembre, la gestion des agendas devient complexe: comment arriver à caser tous les julefrokost avant Noël? En fait, la solution est de continuer en janvier.

Le menu est généralement le même et se divise entre deux traditions (ou deux types de familles): le canard (and), ou le rôti de porc (flæskesteg). L’entrée est un peu plus flexible et peut être par exemple constitué de smørrebrød de poisson (hareng mariné aux épices). Le tout s’arrose de shots de snaps, qui se boivent à l’initiative d’une personne levant sont verre en criant skål! Pas facile de suivre le rythme!

Le dessert est une étape importante…pas pour son choix car il s’agit de risalamande (ris au lait et son coulis de cerise) quoi qu’il arrive. Si vous n’êtes pas encore complètement pleins, ce dessert va vous achever. D’autant qu’il s’accompagne d’un petit jeu (souvent quand il y a des enfants): il y a une amande cachée dans le ris. Celui qui la trouve reçoit un cadeau…et cache l’amande dans un coin de sa bouche pour que les autres continuent de se gaver.

*** J’ai survécu à mon premier julefrokost au travail! La fête est réputée pour de nombreux dérapages, notamment extra-conjugaux. J’ai la chance de travailler dans un endroit calme et « presque » sans histoires.

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le

Les lumières de la ville 

Noël est un moment idéal pour se balader dans les rues de Copenhague: encore une fois, les Danois ont un très bon moyen de compenser le manque de soleil et le froid. Autant je ne suis pas super fan des guirlandes accrochées aux balcons de mes voisins, brillant de mille feux jours ET nuits, autant j’aime les décorations de Noël dans les rues du centre-ville.

La façade de l’Hotel d’Angleterre est l’une des plus décorées et exubérante de Copenhague. Tous les goûts sont dans la nature. L’an dernier j’avais fait une longue balade hivernale, où je raconte plus en détails mes « lumières » préférées.

Le parc d’attraction de Tivoli est également une étape incontournable et un vrai festival à la gloire de Noël. Le spectacle de Casse-Noisette s’y joue chaque année. Costumes dessinés par la Reine Margrethe II!

Pour les amateurs des arts de la table, je recommande d’aller faire un tour au magasin Illum Bolighus sur Strøget, pour découvrir les tables de Noël, imaginées par des célérités locales.

Côtés événements, l’allumage du grand sapin sur la place de la mairie  par le Père Noël en personne▼

Photo: Joachim Adrian

La fête de Sankta Lucia (13 décembre) version danoise et sa retraite au flambeaux se terminant à Nyhavn. Un moment magique et très convivial! (Photo en début d’article). Celle de Tivoli ressemble plus à la version suédoise, avec ses jeune filles en toge blanche portant d’étranges chandeliers sur la tête.

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le

En ville également: la décoration du Plaza Hotel et son sapin inversé, les décoration « folles » du bar gai Centralhjørnet, et bien sûr, les marchés de Noël!

Les décorations de Noël à la maison 

Noël, c’est aussi l’occasion de se lâcher sur la déco, qui d’habitude est très minimaliste et design. Déferlante de couleurs et de kitscheries: à Noël, tout est permis! Je l’ai déjà dit, j’ai un peu du mal avec les débauches de guirlandes extérieures qui agressent les yeux, par contre j’adore les grandes étoiles de carton accrochées aux fenêtres. Dans le même style « hygge », on trouve les bougies et bien sûr celle que l’on brûle un peu tous les jours jusqu’au soir de Noël: la bougie de l’Avent. Sans oublier le calendrier de l’Avent, qui est aussi décliné en plus de versions que je n’aurais pu imaginer!

Surtout quand on a des enfants, les décorations de papier envahissent les sapins, et les fenêtres, comme les cœurs et autres stalactites.

En parlant de sapin, ici il a une fonction essentielle le soir de Noël:tout le monde se donne la main et danse autour du sapin en chantant des chansons de Noël, le soir du 24.

La période de l’Avent est aussi synonyme d’un programme de télévision pour les enfants (en plus de Disney), tous les jours à 18h, jusqu’au soir de Noël. En classe de Danois, nous avons étudié Jullerup Færgeby ▼


Avez-vous déjà passé Noël à Copenhague ou au Danemark? Comment c’était? 

3 thoughts on “Les traditions d’un Noël danois

  1. Cet article m’a passionnée, je me suis régalée. Plusieurs spécialités sucrées m’ont tentée, et j’ai adoré découvrir les traditions danoises grâce à toi.
    La Ste Lucie me fascine (j’ai fait 3 ans de suédois), je ne savais pas que certaines villes danoises la célébraient aussi. Merci pour la jolie découverte

    • Ravie que l’article t’aie plus et fait découvrir des choses! Trois ans de suédois: bravo! J’en suis à deux ans et demi de danois…et ça commence à venir 😛

  2. […] la ville de Copenhague s’illumine pour les Fêtes : les traditions d’un Noël […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *