Les cheveux longs en voyage

Couvrir ses cheveux en voyageLes cheveux longs et les voyages ne sont pas réputés faire bon ménage : durs à entretenir, longs à laver et à sécher, j’en passe et des meilleures. Pourtant, pas question de partir chez le coiffeur et d’abandonner ma tignasse pour quelques semaines d’itinérance. D’autant que les cheveux longs sont parfois utiles !

kit-voyage-sephora

Voici sept conseils afin de sauver votre chevelure de rêve, et prendre soin de vos cheveux en voyage, sans trop d’efforts :

  •  Les petites bouteilles

Un des premiers soucis des cheveux longs est qu’il faut un minimum de produits d’entretien pour s’en occuper dignement : shampoing et après-shampoing / huile. Non seulement les cosmétiques pèsent lourd dans la valise, mais ils prennent aussi de la place et nécessitent un bagage en soute. Deux options s’offrent alors à vous : acheter les produits sur place, ce qui peut être un bon plan quand les prix sont peux élevés  et pour tester de nouveaux produits. Néanmoins, si vous êtes itinérant, il va falloir se les trimballer. Donc, je préfère estimer ma consommation de produits, et remplir des petits bouteilles de 100 ml, du type Sephora, grandes surfaces, ou recup’ d’échantillons. Merveilleux : ça passe en cabine !

La stratégie d’Esben en termes de cosmétiques est d’aller en pharmacie pour trouver les produits dont il a besoin à chaque étape du voyage. Par exemple, se munir de crème solaire juste avant de partir dans le désert, ou d’anti-moustique juste avant de partir dans la jungle. Cela comporte le risque de ne pas trouver ce que l’on chercher, mais aussi la possibilité de trouver un produit local, parfaitement adapté. En plus, si la pharmacienne est sympa, elle vous donnera des échantillons pratiques en voyage, mais pour ça les grands yeux bleus ça aide !Barbier d'Istambul

  •  Aller chez le coiffeur sur place

Quand il n’y a plus d’espoir et qu’il faut couper, pourquoi attendre de rentrer à la maison ? Aller chez le coiffeur en voyage est une expérience formidable pour engager la conversation, et les coiffeurs en ont ! Si jamais vous manquez de shampoing, ou que vous n’avez pas osé utiliser la douche de l’hostel (pour des raisons que l’on s’imagine bien), c’est l’occasion de se laver les cheveux en bonne et due forme. Pour une fois vous rentrerez chez vous sans ressembler à un clodo. En prime vous repartirez peut-être avec des petits conseils locaux (et bio) pour avoir des longs cheveux soyeux.

Si d’aventure la coupe se révèle être un fiasco total, dites vous que ça repousse, et que de toute façon personne ne vous connaît dans ce coin. Autre point positif : il y a des chances pour que le coiffeur soit moins cher qu’en France. En tout cas, à moins d’aller en vacances en Norvège, faire moins cher qu’au Danemark, ce n’est pas difficile. Donc, vous l’aurez compris, je suis adepte et j’en garde de très bons souvenirs. C’est également agréable de faire une pause et de s’occuper de soi pendant un long voyage.magasin stockholm shampoing blonde

  •  Faire double usage de ses cosmétiques

À la guerre comme à la guerre, il faut faire avec ce qu’on a : pour ne par trimbaler votre masque hydratant, votre huile nourrissante ou votre démêlant, pourquoi ne pas faire double usage des cosmétiques déjà présents dans votre valise ? Vos cheveux sont secs : massez les pointes avec n’importe quelle crème hydratante, laissez reposer (la nuit par exemple) et ensuite faire votre shampoing comme d’habitude. Pour les adeptes des destinations ensoleillées, le monoï est également très bon pour les cheveux.Shampoing sec de Sephora

  •  Le shampoing sec

Qui a testé le shampoing sec ? J’en ai un dans ma salle-de-bain, que j’avais acheté quand je partais en mer régulièrement. Je n’ai pas eu l’occasion de m’en servir, étant donné que c’était juste en cas d’extrême urgence. C’est un moyen comme un autre de prolonger le temps entre deux shampoings, dans les endroits où l’eau douce se fait rare.

  •  Des petites attentions de tous les jours

Lorsque vous voyagez, vos cheveux sont le cadet de vos soucis, et vous n’avez pas envie de passer des heures dans la salle de bain. Un bon moyen pour ne pas gâcher vos efforts pour garder une belle chevelure, c’est de ne pas perdre de vue les petites attentions que vous leur portez dans la vie de tous les jours, et ça ne se passe pas forcément dans la salle-de-bain. Par exemple, une alimentation saine et équilibrée aura bien entendu un impact sur votre chevelure et votre cuir chevelu. De même pour le sommeil. Protéger ses cheveux en voyage

  •  Se couvrir la tête : cache-misère ou protection.

Un des meilleurs moyens pour ne pas s’embêter avec des cheveux longs : espacer les shampoings. Alors tout moyen pour éviter de les faire graisser ou prendre la poussière, la pollution ou la pluie est de se les attacher et de les couvrir. D’un autre côté, ça masque aussi l’éventuel désastre capillaire.seche-cheveux-tokidoki-sephora

  • Le sèche-cheveux

Le dernier point noir concerne le séchage de votre tignasse. L’affaire peut vite devenir un problème lorsque vous voyagez dans une zone où il fait froid et/ou humide. Prendre son shampoing le matin, c’est partir la tête humide et risquer un bon rhume. Prendre son shampoing le soir, c’est se coucher avec la tête humide et risquer une tête à la Edouard aux mains d’argent. Personnellement, je n’utilise pas de petit sèche-cheveux de voyage, car ça prend de la place, du poids et parfois il faut un adaptateur électrique. Certains hostels et hôtels proposent des sèche-cheveux, moyennant finance ou non. Vous pouvez aussi traquer les girlies de l’hostel et leur taxer leur appareil contre un beau sourire et des conseils de voyage. Il y a toujours au moins une nana qui se balade avec son sèche-cheveux !


Les cheveux: encore un moyen d’engager la conversation et d’échanger en voyage. Qui l’aurait cru ? 

2 thoughts on “Les cheveux longs en voyage

  1. Laurence - Le Fil de Lau

    Héhéhé je suis la nana qui trimballe son sèche cheveux dans le sac à dos, même dans le Grand Nord. Ben oui, on prend froid à sortir les cheveux mouillés.

    • Il y en a toujours une ;)Spotted! Dans le grand nord ils sont quand même conscients du problème des cheveux mouillés : par exemple, j’ai vu des sèche-cheveux partout en Finlande !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *