Lectures scandinaves : Sélection de romans pour voyager depuis sa serviette de plage

Comment se rafraîchir la tête en se dorant la pilule sous le soleil brûlant (fonctionne aussi en repose-tête)…

Le nombre de parutions témoigne de l’étonnante variété des littératures nordiques et je ne me lasse pas de découvrir en profondeur ces pays par le biais de la littérature. J’ai donc fouillé dans ma bibliothèque (enfin surtout celle d’Esben), afin de dénicher mes lectures récentes ou plus anciennes, et dressé au passage une liste de lecture pour cet été et l’hiver à venir. ▲▲▲ Bibi en pleine sel-action! ▲▲▲

J’essaye de faire correspondre mes lectures avec mes futurs voyages, ou encore mieux, de les lire sur place.

Introspection, réalisme et dérision made in Suède

Jostein Gaardner: Le Monde de Sophie évoque pour moi l’été entre la Première et la Terminale. Cet ouvrage m’avait été conseillé comme introduction à la Philosophie, histoire de ne pas être complètement perdue à la rentrée. Au final, j’ai obtenu 17 au Bac, merci Sophie! Au-delà de l’intérêt scolaire, c’est un ouvrage que je ne regrette pas d’avoir lu adolescente, car il a sûrement influencé ma manière d’aborder le monde.

Jan Guillou: Un père français, une mère norvégienne, et installé en Suède…Jan Guillou est international à tous les niveaux puisque c’est un des auteurs les plus célèbres de Suède! Parmi ses ouvrages, les plus connus sont ses romans mettant en scène l’espion suédois Carl Hamilton et sa trilogie du templier Arn Magnusson. Guillou est devenu célèbre pour avoir révélé un scandale lié aux services secrets en 1973 (L’« affaire IB »). Cette révélation lui a valu dix mois d’emprisonnement. Aujourd’hui, il est journaliste indépendant influent.

Stig Dagerman: Le James Dean de la littérature suédoise des années 40. Ormen (Le Serpent), effleure le thème du suicide et le consacre comme le porte-drapeau de la nouvelle vague littéraire suédoise du moment.

► Katarina Mazetti: Ne vous laissez pas décourager par le titre Le mec de la tombe d’à côté, qui est assurément  l’ouvrage le plus lu de cet auteure jeunesse à succès.

► Jonas Hassen Khemiri: Il traite sous une forme originale de l’immigration et de la montée du racisme en Suède ainsi que de la difficulté du métissage, en s’inspirant de son expérience puisqu’il est né en Suède d’un père tunisien et d’une mère suédoise, notamment dans Montecore, un tigre unique. 

► Per Olov Enquist: Son originalité repose sur un style de roman à base documentaire, où la fiction part toujours d’une réalité avérée pour ensuite aboutir à des récits très structurés mêlant la biographie et le roman, les faits réels et la pure invention. C’est ce qu’il a fait, par exemple dans Le Médecin personnel du roi (prix du Meilleur livre étranger), livre dans lequel il raconte le destin hors du commun de Struensee, qui fut au XVIIIe siècle médecin et conseiller de Christian VII, roi du Danemark (Royal Affair).

Sara Stridsberg: Un peu de natation avec Happy Sally, alias Sally Bauer, la première scandinave à traverser la Manche à la nage.

Sara Lövestam: Osez Différentes, un roman peu banale qui risque de faire rougir à la plage…et je ne parle pas du soleil!

♥ Jonas Jonasson: J’ai ri du début à la fin avec Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire!

La poésie et l’humour finnois

►Tove Jansson: La série des aventures de Moomin…pour s’évader très loin dans le monde parallèle des adorables trolls aux yeux bleus.

Mikael Niemi: Populärmusik fraan Vittula, (Musique populaire de Vittula), raconte l’histoire d’un adolescent, musicien par accident, dans un village à la frontière entre la Suède et la Finlande. Le film est également excellent!

♥  Arto Paasilinna: Le Lièvre de Vatanen, conte philosophique cynique et pince-sans-rire, est sûrement l’ouvrage le plus connus de l’auteur finlandais et LE roman initiatique nordique. J’ai commencé la lecture de ses ouvrages avec La forêt des renards pendus, qui existe aussi en BD.

Exploration arctique, mélancolie, et dystopie danoise 

Jørn Riel:engagé en 1950 dans une expédition scientifique (Lauge koche) pour le nord-est du Groenland, il y passera seize années, d’où il tirera le versant arctique de son œuvre littéraire, dont la dizaine de volumes humoristiques des Racontars arctiques, ou la trilogie Le Chant pour celui qui désire vivre. Dans ces romans, dédiés à son ami Paul-Émile Victor, Jørn Riel s’attache à raconter la vie des populations du Groenland.

Christiana HesselholdtL’unique. Attachant autant d’importance au fond et la forme, Christiana Hesselholt cisèle cette trilogie atypique, avec délicatesse et puissance. La simplicité des mots et de leur enchaînement tisse lentement la trame d’une vie ébréchée, celle de Marlon… à la recherche de l’Unique.

► Karen Blixen: J’ai commencé Sept contes gothiques avant de m’installer au Danemark, et je lis une nouvelle de ce recueil à chaque fois que je rends visite à mes parents, chez qui le livre reste sur la table de nuit de ma chambre d’enfant. Fantastique à tous les sens du terme…

Jens Christian Groendahl Cet auteur danois traduit dans le monde entier n’a pas son pareil pour entrer dans l’intimité et le quotidien de ses personnages. À lire: Den sibiriske maane (La Lune de Sibérie), ou Souvent je suis heureux.

Josephine Klougart, une jeune auteure dont la liste de publications est déjà impressionnante. L’un d’entre nous dort est paru en français aux éditions Actes Sud (2015), traduit l’angoisse que peut procurer un univers trop familier. Parfait pour passer l’été chez ses parents, perdue dans la campagne danoise…ou bretonne dans mon cas.

Baptiste Boryczka: Korzen et Café Krilo sont les deux premiers romans de ce Français installé depuis de nombreuses années à Copenhague. Sans se suivre, les deux ouvrages se répondent dans le questionnement de notre société à travers le prisme de Copenhague. Café Krilo: Dans un futur qui ne semble plus très lointain, trois personnages partagent un bout de chemin dans un monde aux polarités inversées. Le roman m’a en effet rappelé Ravage de Barjavel, relatant le naufrage d’une société mature, déclenchée par la disparition soudaine d’électricité. Dans Café Krilo, le danger vient de nous-mêmes et de nos réactions (ou manque de réaction) face aux aléas du monde qui nous entoure.

Saga, héroïnes, et peinture norvégienne 

Sigrid Undset, Vigdis la farouche, 1909.

Attention, si vous commencez ce livre, prévoyez au moins 4-5 heures devant vous, car il va vous tenir en haleine jusqu’à la dernière ligne. Inspirée par les sagas nordiques, Sigrid Undset nous livre une histoire digne des tragédies grecques. De la Norvège, à l’Islande en passant par l’Ecosse, les personnages nous transportent au temps où les Vikings régnaient en maîtres sur les mers du nord. Héroïne moderne, Vigdis est indépendante et  forte, mais à la fois fragile et prisonnière de son amour puis de sa haine.

Il existe une version illustrée par Julien Brunet (10 dessins encre de chine sur papier A4) aux éditions La Robe noire

Sigrid Undset, prix Nobel de Littérature a aussi connu le succès avec Jenny, Printemps, Maternités et Christine Lavrandsdatter.

Herbjoerg Wassmo: une institutrice vivant sur une petite île au-delà du Cercle polaire. L’ouvrage qui l’a fait connaître en Norvège, mais aussi à l’étranger, est la Trilogie de Tora.

► Anne B Ragde: La ferme des Neshov

► Erlend Loe: venu à l’écriture après une désastreuse année de lycée en France, l’auteur se distingue par une fantaisie débridée sans être exubérante, enrichie de mises en abîmes constantes, le tout étant servi par un ton faussement naïf emprunt d’un humour noir à prendre au second voire triple degré. Naïf. Super. est sont premier succès international.

Knut Hamsun: Sult (La faim), dans une veine semi-autobiographique, le romancier décrit les mois sombres de son narrateur, une sorte d’alter ego qui erre dans Kristiania (ancien nom d’Oslo) oscillant entre le délire et la réalité violente que la faim peut procurer.

Lisa Strømme: Lisa est anglaise et installée en Norvège par amour, non loin d’Åsgardstrånd, le petit village côtier où le peintre Edvard Munch avait l’habitude de passer ses étés. C’est d’ailleurs le sujet de son roman Car si l’on nous sépare (Strawberry Girl), lecture conseillée par Aude (une Française de Copenhague), que j’ai immédiatement téléchargé sur ma liseuse, en vue d’une plus que potentielle excursion en Norvège cet été.

Voyage en Islande

Gyrdir Eliasson: Entre les arbres, et Les Excursions de l’écureuil...rien que pour les titres, et la couverture (car oui, une belle couverture, c’est important)!

Une bulle estonienne

Katrina Kalda: ou comment aborder des thèmes douloureux avec grâce et légèreté. J’ai découvert l’auteur en lisant Arithmétique des dieux, juste avant de partir à Tallinn, afin de mieux comprendre l’histoire du pays et ses blessures à travers le regard de Katrina. Le pays ou les arbres n’ont pas d’ombre arrive prochainement sur ma liste de lecture.

Pour aller plus loin

  • Le site de Polar des Glaces
  • Le site du festival des Boréales, où vous pouvez repérer des auteurs nordiques
  • Il en va de même pour le site du Nordic Council Literature Prize
  • Si ce sont les polars qui vous intéressent, j’ai fait une petite sélection de romans noirs lors d’un précédent article!
  • Pour trouver encore plus d’inspiration, gardez l’œil sur le footer du blog, où j’affiche la couverture de ma lecture en cours 😉


Avez-vous des romans nordiques qui vous ont touché et que vous souhaiteriez nous recommander ?

5 thoughts on “Lectures scandinaves : Sélection de romans pour voyager depuis sa serviette de plage

  1. J’ai bien aimé « Les bottes suédoises » d’Henning Mankel. On est transporté dans le quotidien des habitants de l’archipel de Stockholm.

    • Merci pour ce conseil de lecture! J’ai vu que c’est un des derniers romans d’Henning Mankel, ça doit être intéressant de lire ses ultimes réflexion sur la vie…

  2. J’ai adoré « Le livre de Dina » écrit par Herbjørg Wassmo, un des mes livres préférés en absolu. Et de Anne Ragde « La tour d’arsenique » et « Je ferai de toi un homme heureux ».

  3. Bonjour,
    J’ai adoré « nous, les noyés » de Carsten Jensen. Grande fresque romanesque et historique de la vie de pêcheurs danois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *