Le Cercle d’Or, un incontournable islandais

Le Cercle d’Or permet de découvrir parmi les plus belles merveilles naturelles d’Islande, en une boucle d’une journée, au départ de Reykjavík: à ne manquer sous aucun prétexte. Aucun.

Passage obligé lors d’un premier voyage en Islande et facilement accessible depuis Reykjavik, (avec ou sans véhicule de location), vous ne serez pas les seuls sur la route reliant les différents points d’intérêts historico-géologiques du Cercle d’Or. Cela dit, la meilleure option est de louer une voiture pour espérer se débarrasser du chapelet de bus à touristes. Mais bon, à moins de se lever très très tôt le matin, ou de rester jusqu’à très tard le soir, du touriste, vous allez en bouffer.

Je vais lister ci-dessous quelques arrêts sur cette boucle. Il y en a sûrement d’autres possibles, mais ce sont les principaux. Esben en a fait le tour trois fois désormais, et il a découvert de nouvelles choses à chaque fois! Si vous comptez visiter tous les endroits listés, je vous conseille de partir de bonne heure. Si vous vous concentrez sur le trio gagnant et gratuits Geysir-Gullfoss-Thingvellir, alors vous pouvez pendre votre temps.

► Le circuit que nous avons pris consistait à commencer par le sud, via Selfoss, pour terminer avec Thingvellir. Mais beaucoup le font dans le sens inverse (pour terminer avec un bain dans une piscine naturelle). C’est aussi une stratégie pour aller à contre-sens du flot…mais on finit toujours par se croiser quelque-part à mis-chemin (Geysir et Gullfoss).

► Notez que nous avons fait de tour en avril, donc de nombreux chemins permettant de s’éloigner à pied autour des sites comme Gullfoss ou Geysir étaient fermés. Certaines routes pour sortir un peu du « Cercle » offrent aussi de belles escapades loin des touristes.

► N’oubliez ni votre maillot de bain + serviette ni votre casse-croûte (les options sur la route sont peu nombreuses…et touristiques!

La vallée géothermique de Reykjadalur

Entre fumerolles et montagnes: en quittant Reykjavík, vous allez vite vous en prendre plein les yeux en traversant une zone géothermique. 45 minutes plus tard, sur la route n°1 allant vers Selfoss, vous allez passer la vallée de Reykjadalur, à Hveragerði. Magnifique spot que l’on découvre après une bonne heure de randonnée qui grimpe, mais largement faisable et agrémentée d’un paysage fort plaisant. La récompense au bout du chemin (la source chaude, ou hot pot) en vaut largement la peine. C’est un site naturel et entièrement gratuit. Il y a juste un ponton en bois qui facilite l’accès, alors il vaut mieux avoir son maillot déjà enfilé à l’hôtel ou dans la voiture.

► Vous pouvez aussi faire le Cercle d’Or dans l’autre sens et garder le bain chaud pour la fin: comme vous le sentez! (Si la randonnée vous rebute, vous pouvez aussi préférer vous baigner à Gamla Laudin, que j’aborde plus bas).

► Si la géothermie vous passionne, un arrêt à Hveragerdir s’impose, pour visiter une serre chauffée par les entrailles de la terre (visite payante).

Le cratère inondé de Kerid

Le vert émeraude des eaux du cratère de Kerid contrastent avec le rouge de sa terre. De cet amphithéâtre naturel âgé de 6500 ans, la chanteuse islandaise Björk a donné un concert flottant. Étonnant?

► Parking devenu payant: 350 ISK par adulte.

► Pas de sandwich dans nos besaces, nous avons fait une halte au Café Mika (Reykholt), sorte de restaurant routier. Très bonne bruschetta aux produits locaux (champignons – fromage bleu), ainsi que des pizzas. Vente de chocolats artisanaux.

▲ Sur la route, vous ferrez la rencontre de ces fameux chevaux islandais, tout doux et très amicaux.

▼ Juste avant de tourner à Reykholt pour manger un bout, vous pouvez aussi faire un crocher par Skalholt, pour son église.

Gamla Laugin, le lagon secret

Un belle rénovation de cette piscine géothermale, dans un cadre naturel enchanteur. Plus calme et moins cher que le Blue Lagoon.

► 2500 ISK / adulte. Chemin caillouteux.

Les eaux jaillissantes de Geysir

…ou plutôt de son petit frère Strokkur, car Geysir fait des siestes prolongées depuis 1916. Cycles de plus ou moins 10 minutes. Site ultra-bondé, ce qui gâche un peu. Gros magasin de souvenirs juste à côté.

L’eau bouillante peut jaillir jusqu’à 30 mètres de haut, avant de se faire aspirer dans les profondeurs.

Gullfoss, la cascade dorée

À quelques minutes de Geysir, les chutes de Gullfoss attirent elles aussi les hordes de touristes assoiffés de selfies. Slalomez entre les perches, et essayez d’admirer cette vue exceptionnelle depuis le belvédère (en expansion). Avec un peu de chance, le soleil se montrera et vous verrez un bel arc-en-ciel enjamber les deux rives.

Thingvellir, haut lieu de la démocratie nordique

Après trois passages, c’est toujours l’endroit préféré d’Esben sur le Cercle d’Or. Une immense palissade de roche sombre fend brutalement le paysage en deux, pour s’abîmer dans un immense lac. Nous gravissons le chemin entre l’Ancien et le Nouveau Monde pour accéder à une vue époustouflante sur la grande étendue d’eau, où se reflète une petite église fondée au XIe siècle. La ferme au fond du rift sert de résidence d’été au Premier ministre islandais.

J’étais consciente que les plaques américaines et européennes se rencontraient en Islande, mais je ne m’attendais pas à les voir si distinctement, comme une plaie ouverte infligée par la violence des éléments. Impossible de ne pas rester de marbre devant ce spectacle unique, que les anciens avaient d’ailleurs choisi pour être le premier parlement démocratique, l’Althing. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, c’est le site historique le plus important d’Islande.

► Les fans de Game of Thrones reconnaîtront sans encombres le chemin vers le royaume d’Eyrie

► Chaque voiture doit s’acquitter d’un droit d’accès au parc, de 500 couronnes pour la journée.

► Comptez au moins une heure pour vous balader le long de la faille, vous y verrez le promontoire d’où les politiciens donnaient leurs discours, Lögberg (marqué du drapeau islandais en journée), ainsi qu’une une belle cascade où les femmes jugées coupable étaient jetées. (centre de visite au sommet, avec boutique, toilettes payants et deux trois vidéos explicatives, ainsi q’une carte en relief de la région).

► Il est possible de s’immiscer entre les deux plaques tectoniques en profondeur, en plongeant dans la faille de Silfra (plongée en apnée, snorkeling). Sur réservation avec Dive.is ou ScubaIceland. (20 000 couronnes islandaises / 170 euros)

Le lac de Thingvellir (Thingvellirvatn), que nous avons longé sur la route 360.

Alerte météo: comme vous avez pu le remarquer sur les photos, le temps est vraiment changeant en Islande, attendez 10 minutes ou faites 10 kilomètres et vous allez voir la différence. Alors, juste après Thingvellir, nous avons été pris dans une tempête de neige! Heureusement, ce n’était que le début et nous étions juste derrière la saleuse. Esben nous a ramené à Reykjavik après une grosse demi-heure dans le blanc quasi total. Quelques jours plus tard, nous sommes repassés au même endroit: méconnaissable!

▼ La photo de notre ordinateur de bord après avoir parcourru ce Cercle d’Or, pour vous donner une idée du kilométrage et du temps de route (comptez des balades plus ou moins longues à chaque arrêt, 30-60 minutes selon).


Avez-vous déjà fait ce tour mythique? Quel était votre endroit préféré? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *