Helsinki sous un soleil de printemps

À moins d’un mois du jour le plus long, le ciel d’Helsinki décline de magnifiques nuances de bleu tout au long d’une nuit fugace. Quel plaisir de redécouvrir la ville sans son manteau d’hiver!

Retour à Helsinki pour deux jours

Cela faisait plus de trois ans que nous n’avions pas rendu visite à la belle capitale finlandaise. Après un vol en rase-motte, déroulant d’abord le damier jaune et vert de Skaane, au sud de la Suède, nous avons eu le droit à une arrivée magistrale sur Helsinki et sa myriade d’îles.

Profitant du long week-end de la Pentecôte, nous avons pris Helsinki comme base de voyage vers Tallinn, dont la connexion par avion depuis Copenhague n’est pas très pratique. Excuse raisonnable pour passer deux jours à Helsinki avant et après la traversée pour Tallinn.

Helsinki au coucher de soleil

La navette nous fait traverser la ville jusqu’à la gare centrale (qui est une de mes préférées avec ses quatre gardiens), et c’est avec joie que nous découvrons Helsinki sous le soleil du printemps. Lors de notre premier passage de trois jours à Helsinki, nous avions visité la ville au cœur de l’hiver, sous la neige.

Un petit arrêt pour contempler l’église bleue et blanche, emblématique d’Helsinki et trônant magistralement en haut de sa volée de marches, puis nous filons à l’Eurostel dans le quartier de Katajanokka, où nous avions dormi la dernière fois. Simple, pas cher et près de notre café préféré: le Signora Delizia. (Toutes les adresses en fin d’article)

Dîner gastronomique à Juuri, une jolie adresse typiquement finlandaise, proposant des produits locaux, avant d’apprécier un coucher de soleil flamboyant sur la colline de Kaivopuisto, dans le quartier des ambassades.

Une matinée insolite à Kallio

Petit saut dans le temps: deux jours plus tard, après avoir visité Tallinn, nous voici de retour à Helsinki! Nous prenons le tramway jusqu’à Kallio, le quartier un peu bobo. C’est l’endroit idéal pour se perdre dans les petites rues et tomber sur de magnifiques façades. Le quartier permet aussi de sacrés grands-écarts: comme un petit déjeuner au square de l’ours, au bar gay qui fait l’angle, pour ensuite assister à la messe à l’imposante église de style années 20 (ou Batman selon les références), pour ensuite faire une tour de roller coaster vintage à Linnanmäki, et enfin une tranquille balade au bord de l’eau afin de rejoindre le centre.

Flâner dans le centre d’Helsinki

Le centre-ville est très agréable à parcourir à pied, et c’est l’occasion de faire un peu de shopping à Stockmann et Forum…vu qu’à Copenhague, je ne prends jamais le temps.

À deux pas, le musée d’art moderne Kiasma nous tend les bras pour passer quelques heures culturelles à réfléchir sur les dérives du numérique, avant de prendre la navette pour l’aéroport, à la gare centrale (toutes les 20 minutes / ou sinon le train).

Le musée se targue d’une architecture étonnante, rappelant un peu le KUMU que nous avons visité la veille à Tallinn.

Quelques pistes pour une prochaine visite

Comme notre objectif premier était de prendre le bateau pour Tallinn, nous nous sommes vraiment pas stressés à vouloir visiter trop de choses (il faut aussi en garder pour la prochaine fois!). J’aimerais bien me perdre dans les maisons de bois de Puu-Käpylä (Käpylä en bois), au nord de la ville. C’est très excentrée, donc nous avions pas le temps lors de ce bref passage.

En revenant à pied du terminal de ferry jusqu’au centre-ville, nous avons passé The Cable Factory, Ruoholahti. Une sorte de grand hangar près d’un basin désaffecté. Il regroupe des magasins pop-ups et restaurants street-food, un peu comme le Papiroen de Copenhague. C’était malheureusement fermé à 18h. Nous y avons quand même jeté un oeil, car les portes étaient ouvertes en raison d’une fête privée.

Quelques adresses à Helsinki

…à ajouter à celles mentionnées dans le premier article hivernal:

► Le plus mignon des cafés (même si c’est un peu dommage qu’il soit en face des ascenseurs): Mummin Kaffe au Stockman (Kamppi)

►Brunch: Bear Park café à Kallio Agricolankatu 13

► Probablement le meilleur café italien de la ville: Signora Delizia • Satamakatu 5

► Restaurant finlandais gastronomique: Juuri • Korkeavuorenkatu 27

► Sur le pouce, avec les falafels de Fafa’s • Iso Roobertinkatu 2 (je recommande chaudement la combo falafels + halloumi grillé, avec de succulentes frites, ni trop grasses ni trop salées).

Trois jours à Helsinki


Helsinki est une ville où je reviens toujours avec plaisir, alors je trouverai bien une nouvelle excuse pour y retourner! Connaissez-vous la charmante capitale finlandaise? Préférez-vous son ambiance hivernale ou estivale? 

4 thoughts on “Helsinki sous un soleil de printemps

  1. JOSIANE GELAUFF

    Bonjour, voilà quelques mois que j’ai découvert votre blog et c’est à chaque fois un réel plaisir de vous lire ! grâce à vous, je découvre les pays nordiques d’un autre angle. Merci !
    Allez vous faire un post sur Talinn ?

    • Bonjour Josiane, Merci pour le message d’encouragement, ça me fait très plaisir! Après sondage et débat sur la page Facebook du blog, il semble qu’un article sur Tallinn soit très attendu 😉

  2. Merci pour tous vos articles sur Helsinki qui me sont très utiles, je m’y rends la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *