Escapade sur une île suédoise: Ven

Plage de Kyrkbacken

Ven en suédois ou Hven en danois, cette petite île se dresse entre le Danemark et la Suède, au beau milieu de l’Øresund. Véritable paradis de nature, c’est une halte idéale pour s’évader le temps d’une journée ou d’un week-end.

Une belle balade en bateau, de Copenhague à l’île de Ven

Samedi matin, 7h45: Roulade grimaçante hors du lit. Une douche, un café et dix minutes de vélo plus tard, nous sommes sur le Knippelsbro. Notre bateau est déjà à quai. Il s’appelle Jeppe et nous conduira de Copenhague à l’île de Ven. Copenhague peine aussi à se réveiller et nous quittons Nyhavn, la Petite Sirène et les éoliennes sous un ciel d’un gris métallique particulièrement menaçant, mais laissant filtrer de magnifiques traits de lumière. Je ne me lasse pas de l’atmosphère changeante de l’Øresund, où je navigue régulièrement sur un voilier suédois.

Une heure et demie plus tard, les falaises ocres de Ven se rapprochent et nous accostons au minuscule port de Bäckviken en fin de matinée.

Cliquer sur une photo pour lancer le diaporama! 

La saison des pommes et des baies

Nous avons fait le choix de ne pas prendre de vélos, et ce n’était pas plus mal, car nous aurions dû nous arrêter toutes les deux minutes pour assouvir mes besoins photographiques, et pour se gaver de mûres énormes et juteuses. C’est également la saison des pommes, et c’était très dur de ne pas soulager les arbres de leurs jolis fruits rouges.


Marcher à travers les champs de Ven, c’est aussi se perdre les chemins de traverse et atterrir sur des plages de galets et faire des ricochets. C’est aussi écouter le craquement de la paille se réchauffant sous le soleil matinal, mouiller ses chaussures dans les herbes hautes et pénétrer dans des sous-bois aux odeurs de baies et d’humus. L’automne.

L’univers de Tycho Brahe

« Si nous allons à Ven, il y a une chose que je tiens absolument à visiter: le musée Tycho Brahe! ». C’était la condition d’Esben.

Le scientifique danois Tycho Brahe marque une rupture dans l’histoire de l’astronomie, et plus généralement dans l’histoire des sciences. À une époque où prévaut encore le respect de la tradition et des anciens, il donne la priorité à l’observation. Grâce au soutien du roi Frédéric II de Danemark, Tycho Brahe s’installe sur l’île de Ven pour mener à bien ses travaux. Il y fait construire le palais d’Uraniborg, sa demeure, mais surtout un lieu d’études et un véritable centre de recherche avant l’heure, muni d’un observatoire, d’un atelier pour la construction de ses instruments, et d’une imprimerie pour diffuser ses travaux (avec un moulin à papier). Il y forme de nombreux étudiants et reçoit des scientifiques venant de l’Europe toute entière. Un des ses illustres assistants sera Kepler. Tycho Brahe prête également son nom au planétarium de Copenhague, au bord des lacs.

Entrée: 80 SEK / adulte (10 euros)

Kyrkbacken, une étape gustative

Toute cette science nous a ouvert l’appétit, alors nous reprenons la route vers Kyrkbacken où Esben a repéré un restaurant, Hamnkrogen. C’était parfait: j’ai choisi une pièce de saumon accompagnée de pommes-de-terres à l’aneth et Esben un steak de renne aux airelles (149 SEK par plat). Avec vue sur Copenhague! Smaklig måltid 🙂

Pendant notre déjeuner, le soleil a réussi à chasser les nuages. C’est comme si quelqu’un là-haut avait finalement allumé la lumière. Timing parfait pour capturer de belles images de ce charmant port de plaisance et de sa vieille église saint-Jacob (Sankt Ibb) au sommet de la colline.

Vue sur les falaises de Ven

Sankt Ibb est une église sur la route de Compostelle partant de Trondheim, tout comme l’abbaye d’Esrum au Danemark. Notre pèlerinage à nous s’est poursuivi à la distillerie de l’île…hips!

Kyrkbacken

« Spirit of Hven », un whisky suédois

Première nouvelle: je ne savais pas qu’on faisait du whisky en Scandinavie! Ven, ou Hven en l’occurrence, est reconnue pour son élixir…d’après la mine réjouie des cyclistes à la sortie, c’est la potion du bonheur! Des dégustations sont possibles sur réservation.

Whiskey de Ven

La faune de Ven

À moins d’être amateur de whisky, la faune des mâles de 30-40 ans un peu collants n’est pas très intéressante. En revanche, nous avons croisé un bestiaire bien plus sympathique sur la route du retour!

Oies de Ven

La prochaine fois

Comme nous avions choisi de ne pas nous encombrer de vélos, nous n’avons pas pu visiter toute l’île. Mais nous reviendrons sûrement au printemps! La prochaine fois, nous passerons plus de temps à la découverte de la nature en explorant la face nord de l’île: de Kyrkbacken à Mossen, puis Norreborg, Husvik jusqu’au phare de Hakens (Hakens fyr).

Hakens fyr

Carnet pratique

Départ Havngade 39 (près de Nyhavn) à 9h30 (embarquement à 9h15). Se présenter à 9h pour choper une bonne place dans le bateau.

Arrivée à Bäckvirken à 10h45-11h.

Retour de Bäckvirken à Havngade de 16h30 à 18h.

Jeppe le bateau de Copenhague à Ven

Quand? Le trajet est possible tous les jours, sauf les lundis, de mai à septembre.

Vélos jaunes de l'île de Ven

Vélo ou non? nous n’avons pas  pris de vélo. Si vous voulez explorer toute l’île le même jour, il vaut mieux le faire en vélo. C’est sensiblement le même prix de louer ou d’amener son vélo, à vous de voir. C’est aussi agréable de ne pas avoir à trimbaler son vélo dans le bateau.

Quel prix ? 230 DKK (30 euros) pour un adulte aller-retour le même jour (270 pour un ticket A-R à différentes dates), 95 de supplément pour un vélo (A-R). Supplément de 20 DKK si pas de réservation (achat sur le bateau), un autre supplément de 25 DKK à prévoir pour l’achat en ligne avec une carte bancaire étrangère sur le site de Spar Shipping.

Ven Suède

À noter que sur place il n’y a aucune banque, alors il faut prévoir de la monnaie suédoise (SEK), ou danoise (mais avec pénalité), ou bien la carte bancaire.

L’île de Ven en chiffres : 4,5 kilomètres sur 2,4 //  11,7 kilomètres de circonférence // 760 hectares // environs 370 habitants


Connaissiez-vous Ven? Avez-vous des îles suédoises à recommander?

 

2 thoughts on “Escapade sur une île suédoise: Ven

  1. Un des avantages de vivre au Danemark est d’avoir accès à tous ces pays scandinaves! Ca me fait rêver!
    Même chose, quand on vit dans le sud de la France, on peut voyager facilement dans le sud de l’Europe (Italie, Espagne, Grèce, etc). Ce qui en fait rêver plus d’un!

    • Oui c’est un réel avantage, même si avec l’avion les pays du sud ne sont pas si loin…ce qui s’avère important en hiver pour partir stocker du soleil 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *