Escapade de trois jours à Stockholm (3/3) Conseils de visites

Vue sur le Vasabron.

Vue sur le Vasabron.

Arriver à Stockholm, c’est bien, mais maintenant…que vais-je faire ?

Pas de panique, la capitale suédoise en a pour tous les goûts. Stockholm n’étant pas extrêmement vaste, il est parfaitement possible de faire beaucoup de choses en trois jours, et à pied. Selon la saison, la météo et surtout les centres d’intérêts, le programme est évidemment différent. En l’occurrence, nous avons bénéficié d’une météo exceptionnelle, donc nous avons réduit la liste des musées à un par jour, pour n’en garder qu’un au final, et profiter de la ville en elle-même : parce qu’elle le vaut bien !

Boutique de Gamla Stan.

Boutique de Gamla Stan.

Balades incontournables à Stockholm

En arrivant à la gare, rien de plus facile que de découvrir la vieille ville, autrement dit, Gamla Stan. Plusieurs itinéraires sont possibles, soit en prenant le très beau pont Vasabron, ou en traversant par Riksplan, où se trouve le théâtral Parlement. Ensuite, j’aurais tendance à vous conseiller de flâner sans trop réfléchir. Si les attrape-touristes vous laissent de marbre, évitez Västerlånggatan, et échappez-vous dans les étroites petites rues pleines de charme, Dans un rayon assez concentré, vous trouverez deux belles églises : Stor kyrkan et Tyska Kyrkan (Tysk = Allemand) ; le Palais Royal (et ses beaux gardes à casques à pointes) ; ainsi que la petite place de Stor Torget et le musée Nobel. On oublierait presque qu’un bain de sang y a eu lieu en 1520, quand Christian II du Danemark a fait décapiter plus de 80 nobles « hérétiques ». Un petit air de Révolution française avant l’heure. La légende veut que les nobles têtes soient symbolisées par les pierres de parement blanches de l’imposante maison rouge de style Renaissance, trônant sur la place.

L'enseigne colorée du magasin d'objets de design suédois.

L’enseigne colorée du magasin d’objets de design suédois.

Södermalm, l’île au sud de Gamla Stan, mérite aussi le détour. Surplombant la ville elle offre de beaux panoramas, que ce soit du haut de l’ascenseur Katarina Hissen, du skybar-restaurant Himlen (Götgatan 78), ou encore du Globe Arenas (Métro Globen, ligne verte).

Niveau shopping, c’est l’endroit à ne pas manquer : Götgatan depuis Slussen ! Vous y trouverez des friperies et des disquaires à tous les coins de rue !

La face nord-est de l’ïle offre des balades reposantes dans les anciens quartiers des ouvriers navals. Les petites maisons traditionnelles ont gardé leur charme d’antan. Mais si vous en voulez plus, allez au Skansen, sur Djurgården. Perdez-vous du côté de l’église Katarina, et des petites rues alentours, comme Mikaelsgatan : parfait pour un casse-croûte.

Shopping spécial blondes !

Shopping spécial blondes !

Shopping bag de Stockholm

Que ramener de Stockholm ? À Gamla Stan, vous trouverez tous les classiques du parfait touriste (hum) voyageur…mais ça fait tellement plaisir à tata Renée ! Le petit cheval rouge « de Dalécarlie » se décline sous toutes les formes : peluche, porte-clés, magnets, et bien sûr sa version traditionnelle en bois. Les petits lutins ou nisser/tomtar ont aussi la côte…presque autant que les fameux Vikings et leur attirail de casques, haches, tresses postiches, j’en passe et des meilleurs.

Les aficionados d’H&M trouveront largement de quoi combler leur bonheur…impossible de les louper, surtout sur l’artère principale du shopping : Drottninggatan. Bon, j’avoue, je n’ai pas passé tant que ça de temps dans les magasins toujours pleins à craquer, alors je ne ferai que les citer : Ålhéns, Acne. Par contre, j’ai plusieurs fois nourri ma curiosité en design scandinave à Design Torget, ou Bodum.

Le temple du randonneur et ses sacs à dos de toutes les couleurs.

Le temple du randonneur et ses sacs à dos de toutes les couleurs.

Les randonneurs, voyageurs et les adeptes de sport de plein air se doivent de passer au temple suédois, connu sous le nom de Fjällraven ! Créé en 1950 par un garçon de 14 ans, Åke Nordin, la marque fait référence au renard arctique, vivant dans les montagnes. Déçu par son sac à dos, le jeune homme décide de se confectionner lui-même un sac à la mesure de ses attentes, pour petit à petit couvrir tous les besoins des randonneurs, et pas seulement du grand nord. Prévoir la carte bancaire : la qualité a un prix !

N’oubliez pas les magasins des musées, souvent très grands et regorgeant de petites curiosités…

Le Vasa dans toute sa splendeur ! 95% intact depuis 1628 !

Le Vasa dans toute sa splendeur ! 95% intact depuis 1628 !

Musées à ne pas manquer à Stockholm

Comme toute capitale qui se respecte, Stockholm compte une bonne liste de musées. Par contre, prévoyez un certain budget, heureusement amoindri de moitié avec une carte étudiante. Néanmoins, il est encore possible de trouver des occupations gratuites à Stockholm, comme le musée ethnographique, malheureusement excentré ou bien la Stadsbibliotek, près du parc de l’observatoire. Beaucoup de musées fermant relativement tôt (17h), il est bon de savoir que le Moderna Museet termine à 20h le vendredi soir. Il organise des événements, comme Tempo, le festival de documentaires, début mars.

Sur Söder, les passionnés de photographie peuvent ajouter à leur « to-do-list »  le musée  Fotografiska. Il abrite 20 expositions par an, et regroupe la fine fleur de la photographie contemporaine.

Si vous deviez n’en garder qu’un, ce serait effectivement, le musée Vasa. Non loin du Nordiska museet, sur Djurgården, le musée Vasa abrite une des plus grandes catastrophe de l’histoire de l’architecture navale. Conçu selon des plans pour le peu « innovants », le navire sombre lors de son baptême le 10 août 1628, dès la première rafale, à l’entrée du port de Stockholm, à quelques centaines de mètres de là ou il est conservé aujourd’hui. Son retour à la surface tient de la persévérance d’un archéologue et ingénieur, Anders Franzén. Après 6 années de recherche, il découvre le Vasa, et le projet ubuesque de le sortir de la vase commence alors. Tout est expliqué dans le musée, à force de maquettes et de vidéos. Bien sûr, l’extraordinaire navire captive toute l’attention…Quelle « chance » finalement !

La tour circulaire de la bibliothèque de Stockholm. Une partie y est consacrée à la littérature française !

La tour circulaire de la bibliothèque de Stockholm. Une partie y est consacrée à la littérature française !

Carte interactive des sites évoqués dans les articles d'Escapade à Stockholm : cliquez !

Carte des sites évoqués dans les articles d’Escapade à Stockholm : cliquez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *