Escapade de trois jours à Stockholm (2/3) On se fait un FIKA ?

Kanelbulle et café, le duo gagnant d'un fika réussi !

Kanelbulle et café, le duo gagnant d’un fika réussi !

FIKA KESAKO ?

Fika par-ci, fika par-là (prononcer fee-ka)…mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? En fait, c’est du ver-lan pour dire « café », kaffi en vieux suédois. À noter que les Scandinaves ont une des plus grosses consommations de café au monde, alors « on se fait un fika » assez souvent là-haut, au point que ce soit devenu un verbe (les expats’ francophones vont « fiker »), et une véritable institution. Un fika se fait généralement en petit comité, avec des amis, des collègues, même son patron, ou pour un rendez-vous galant. D’où l’ambigüité parfois…Le café en est l’excuse principale, et c’est également l’occasion de déguster des pâtisseries scandinaves, comme le kanelbulle, le semla, ou un sandwich selon l’heure et les envies. Si un jour on vous propose un fika, n’ayez donc pas peur de dire oui. Vous ne risquez rien, à moins que vous soyez diabétique.

Le Semla, plus qu'un choux à la crème, il cache un cœur de marzipan, et des notes de cardamome.

Le Semla, plus qu’un choux à la crème, il cache un cœur de marzipan, et des notes de cardamome.

Où se faire un fika à Stockholm?

Etant, donné la popularité de la chose, il n’est pas bien difficile de trouver de quoi s’arrêter pour une pause café, notamment à Gamla Stan. Cependant, ce n’est pas forcément là que vous trouverez les meilleurs plans. C’est souvent bourré de touristes (français) : atmosphère zéro, service client à la louche, qualité et choix des pâtisseries moyen, prix élevés. À éviter donc. Pour « fiker » avec des Suèdois, je vous propose alors de sauter sur une autre île : Södermalm, chic et bobo, surnommée Söder ou SoFo (South Folkungagatan), en référence au SoHo new-yorkais. Pour trouver des cafés sympas il faut aller du côté de la rue Skånegatan. Petite anecdote : dès que le soleil pointe son nez, les Suèdois se ruent à l’extérieur pour s’imprégner chaque rayon exploitable. Les rues se bordent alors de blondinets, scotchés aux murs par le soleil, en extase. Occasion aussi de partager son fika en terrasse ! Sur recommandations, j’ai testé le café String. La déco, digne d’une brocante squattant un vieux bar américain, propose des fauteuils et des canapés où il fait bon s’attarder. Par contre, victime de son succès, il faut prévoir un certain temps d’attente pour commander, de même pour les toilettes.

Chaque goutte de soleil est précieuse dans le grand nord !

Chaque goutte de soleil est précieuse dans le grand nord !

Après le fika : où manger ?

Vous l’aurez compris, j’ai un faible pour Söder. En même temps, la vue sur Stockholm au coucher de soleil y est incroyable. Pour prendre de la hauteur, il y a une esplanade, autrefois accessible par ascenseur : Katarina Hissen (Métro Slussen). Il faut maintenant prendre l’escalier. Deux conseils : prendre son souffle et bien fermer son manteau, car ça caille en haut ! Après avoir contemplé le coucher de soleil, c’est l’heure de partir à la chasse au restaurant. Le samedi soir, il vaut mieux réserver ou être assez ouvert au niveau des goûts et des saveurs de tous les horizons. Toujours sur Skånegatan, nous atterrissons au Liban, chez Noels. Service impeccable, ambiance tamisée, playlist de connaisseur, et surtout c’est délicieux ! Ensuite, pour sortir en bar, pas besoin d’aller bien loin, Söder le fait aussi ! Attirés par une enseigne rouge au nom racoleur de « BAR », nous nous engouffrons dans un bar underground, façon US, géré par des rappeurs amateurs de bougies parfumées. La présence de bière Falcon en pression nous rappelle que nous sommes bien en Suède.

Skånegatan, animée par ces cafés en journée et ses restaurants et bars le soir.

Skånegatan, animée par ses cafés en journée et ses restaurants et bars le soir.

Bonus, pour ceux qui aiment les baies vitrées et les ambiances calmes et reposantes…ou tout bonnement l’art contemporain : le Moderna Museet a un restaurant self-service avec une vue imprenable sur l’île Djurgården (ou se situe le Vasa), wifi à volonté et serveur généreux en boissonsFika au Café String !

Fika au Café String !


Quelles sont vos adresses préférées pour un fika? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *