Comment s’endormir au soleil de minuit

Eté danoisCette semaine, nous avons célébré la nuit la plus courte de l’année. En Scandinavie, la nuit est pour le coup vraiment furtive! Tout comme les longues nuits d’hiver, le phénomène demande un minimum d’adaptation pour la « sudiste » que je suis. Pour mon troisième été au Danemark, je commence à être parée! Voici mes conseils:

À 55 degrés nord, à mon grand désespoir, la nuit se fait désirer. Au pays d’Andersen, je fais ma princesse au petit pois: trop de nuit pas assez…un vrai casse-tête ! Bien sûr, j’apprécie les latitudes nordiques en été pour la lumière tardive en camping et ces effets renversants, comme de décoller de Paris dans la nuit noire et atterrir à Glasgow avec un coucher de soleil sur les montagnes des Highlands.

via GIPHY

En revanche, si le soleil du soir est vraiment agréable, j’ai quelques soucis avec celui du matin (si on peu appeler ça matin). Je me souviens encore de ces réveils en sursaut vers 5h du mat’ lorsque j’habitais à Bangor (au nord de Belfast, Irlande du nord), alors que j’étais censée me réveiller à 7h. J’avais beau avoir un radio-réveil fiable (oui bon, c’était il y a quelques années), rien à faire, c’était la panique tous les matins. Du coup, j’étais fatiguée et un peu déphasée. À Copenhague, c’est malheureusement la même chose.

La princesse au petit pois, Illustration d'Edmond Dulac

La princesse au petit pois, illustration de l’artiste franco-anglais Edmond Dulac

Après quelques années et quelques petits trucs, le problème s’estompe, pour des nuits de plus en plus paisibles. En gros il y a trois stratégies, de celle aux effets immédiats à celles un peu plus permanentes:

Combattre le soleil et l’insistant piou-piou des oiseaux (c’est limite le pire):

  • ajouter des rideaux occultants, des vrais
  • le masque de sommeil, la première année et en camping, « le masque, c’est la nuit »!
  • les bouchons d’oreilles, car les oiseaux, ils ont la patate à 4h du mat’

Soigner son hygiène de vie:

  • avoir un rythme de vie (circadien) bien marqué
  • faire attention à la lumière des écrans, apparemment il augmenteraient le temps pour s’endormir
  • boire de la tisane (tout se soigne à la tisane au Danemark)
  • se ménager: faire du sport, du yoga, une balade vespérale

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le

S’adapter:

  • être patient
  • avoir un deuxième réveil, histoire de bien se convaincre qu’il n’y a aucune raison de paniquer
  • adapter son heure de réveil en fonction des saisons: couche-tôt l’hiver, couche-tard l’été

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le


Quels sont vos moyens de trouver le sommeil en conditions difficiles? 

8 thoughts on “Comment s’endormir au soleil de minuit

  1. Hello,
    Avec mon copain nous allons à Copenhague dans une semaine (nous avons planifié un parcours en Europe du Nord : Bruxelles, Anvers, Rotterdam (3 jours), Hambourg, Copenhague (4 jours), Malmö juste pour traverser le pont Oresund , Berlin (3 jours), Cologne, et retour en Normandie). Copenhague est LA destination que j’attends le plus, je vais sur ton blog toutes les semaines pour m’imprégner de la vie là bas et noter les bonnes adresses ! D’ailleurs, sur tes conseils on a commencé Broen qui est vraiment top.

    On fait tout ce trajet en voiture, mais à pour les étapes longues on compte bien la garer et ne pas s’en servir pendant les 3 ou 4 jours. As-tu des conseils pour des parkings gratuits ou pas très chers, à Copenhague ou à côté ? J’ai du mal à trouver des infos à ce sujet

    Merci à toi
    Coralie

    • Hello Coralie! Merci pour ton commentaire 🙂 Regarde au bout des lignes de métro. Cherche avec ces termes: « parkeringszone københavn kort ». La conduite est assez tranquille pour une capitale mais méfiez-vous des vélos: ils attendent de vous de faire vraiment attention quand vous tournez à droite. Dans beaucoup d’endroits vous trouverez des zones bleues, où le parking est limité à 2h. Il faut ce qu’il appellent une « P-skive ». Une petite montre à coller sur le pare-brise. Ça ne coûte pas très cher et c’est dans toutes les stations services. Par ailleurs, le Danemark est assez relax…c’est plus en Suède que les règles sont vraiment strictes (même les vélos mal garés peuvent prendre une prune). Et ici les prunes elles font mal (rarement en-dessous de 1000 kr- 150 euros). Voilà j’espère que ça t’aide?!

      • Hello
        Merci, oui ça m’aide beaucoup !
        Pour les vélos on a pris l’habitude d’y faire attention, à Rotterdam ils sont très présents aussi.
        Merci pour tous ces conseils, on arrive jeudi soir on a super hâte ! Il faut qu’on se trouve un bar où regarder le foot, même en vacances l’euro continue .. 😉

  2. Je suis arrivée au Danemark au mois de février, pour 4 mois d’erasmus. Je repars dans une semaine et lire ton blog me rappelle tous les bons moments et les magnifiques endroits que j’ai eu la chance de découvrir ici. Pourtant, je n’attendais pas grand chose de ce pays mais il a su me surprendre et je suis tombée sous son charme. Je suis triste de le quitter dans une semaine, mais je suis sûre d’une chose : j’y retournerai ! D’ailleurs, plusieurs étudiants envisagent de venir terminer leur cursus ici !
    Par contre, ce soleil le matin ne va pas me manquer :p J’ai des stores mais ils ne servent pas à grand chose donc vive le masque !

    • Bonjour Garance! Je crois que je t’ai déjà croisé sur Instagram 😉 4 mois c’est (trop) court, mais c’est effectivement pas mal pour pouvoir ensuite décider d’y faire son Master.
      Ahhh oui les rideaux…je m’y habitue un peu plus d’année en année! Plus facilement qu’aux hivers interminables!
      Bonne dernière semaine à Copenhague, et tout le meilleur pour tes prochaines aventures!

      • Ah oui, j’ai vu que tu étais passée sur mon compte 😉 Si j’avais l’opportunité de continuer mes études, je pourrais effectivement aussi me laisser tenter (mais en Belgique, il suffit d’un bac pour enseigner en primaire et il est vraiment temps que je prenne mon indépendance donc le master attendra 😉 )

        Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de faire mon erasmus directement sur Copenhague, mais à Haderslev, dans le sud du Jutland. Même si je pense que par certains aspect, il aurait été plus chouette d’étudier à Copenhague, je ne regrette pas mon coin perdu qui, malgré ce que les gens m’en avait dit, regorge de magnifiques paysages, villes et villages. Cependant, à chaque visite d’amis, je me rendais à Copenhague et à chaque visite, je l’aimais davantage. J’y retournerai, c’est sûr !

        La douceur de vivre du Danemark me manquera certainement, et je suis contente d’être en dernière année d’étude car il serait difficile de se réhabituer au système belge !

        Profite-en bien et merci pour tes articles 🙂 Ils me donnent déjà des idées pour mes futures visites 😀

        • C’est vraiment pas commun: je ne savais même pas qu’il y avait une université dans ce coin-là! Je suis complètement d’accord, les paysages du Danemark sont souvent sous-estimés, et/car peu connus. Les gens traversent le pays par l’autoroute pour prendre le ferry pour la Norvège ou aller à en Suède via Copenhague et se disent que ça ne vaut pas le coût de s’arrêter (forcément, le paysage d’autoroute, ce n’est pas le meilleur pour se faire une idée d’un pays). Et c’est fort dommage! C’est un peu le but de mon blog de faire changer d’avis au gens, pour qu’ils prennent le temps de découvrir le Danemark ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *