Comment énerver un Danois?

Kayak au soleil couchant

Nerveux les Danois?  Pas vraiment. À leur contact,  j’ai appris à me relaxer et prendre les choses comme elles viennent, avec ordre et méthode. Les Danois ont un sang froid (presque) à toute épreuve. Mais certaines situation ont quand même le don de les mettre hors d’eux. En cas de faux pas, tous aux abris!

Loin de moi l’idée de tomber dans le « les Danois sont comme ci ou comme cela »…mais au bout d’un certain temps à les côtoyer de près, des tendances se dégagent. Bien sûr j’ai aussi posé beaucoup de questions et vérifié ma liste auprès d’eux…elle a eu le mérite de les faire sourire 🙂

C’est parti!

► Critiquer le design danois. Le design et l’art de la décoration intérieure sont au Danemark ce que la cuisine est à la France. Alors même si vous avez mal aux fesses dans leurs fauteuils coûtant trois mois de salaire, évitez de vous plaindre haut et fort!

Lampe danoise

► Massacrer leur langue. Le Danois n’a aucune patience en la matière. À la moindre erreur: une grande grimace balaiera leur visage. Dans le meilleur des cas vous obtiendrez un « Hvad siger du? », et donc une deuxième chance pour reformuler ou changer la prononciation. Dans le pire des cas, votre interlocuteur passera à l’anglais. Game over! Apprendre le danois (9)► Être sur le passage. Tel le sanglier, le Danois fonctionne en ligne droite, alors gare à celui qui viendra se mettre en travers de son chemin (x 10 en vélo).

► Ne pas respecter les règles, SURTOUT en vélo. Combien de fois je me suis fait incendier…même quand c’était l’autre cycliste en tort: ils crient d’abord, juste par réflexe en fait. Vélos à Copenhague► Abuser de leur confiance. Le système danois repose sur la confiance. Cela fait partie de l’ADN de leur société. Manquer à cette règle chamboule leur harmonie. Alors qu’en France, on se dirait: « c’est le jeu ma pauvre Lucette. T’as voulu jouer, t’as perdu ». Par exemple, difficile d’imaginer ces stands de vente en self-service ailleurs que dans les pays nordiques. ▼Framboise en vente libre

► Comparer un smørrebrød à un (vulgaire) sandwich. C’est bien plus que ça enfin!Julesild, hareng cru aux épices de Noël► Briser le code du Jantelove et se la raconter. Le Danemark est un système égalitaire où il est très mal vu de se différencier des autres de quelque manière. Pas de vantardise = pas de jaloux!

Être en retard: les règles sont les mêmes pour tous. Encore une fois c’est le fameux Jantelove qui sévit. Briser le consensus, c’est pas bien! montrecalque

► Tout contact, qu’il soit physique ou visuel: Passer trop vite du serrage de main au câlin de bonjour // le contact visuel dans les transports en commun // s’asseoir trop prêt de quelqu’un peut être pris pour une agression…et ils ne se cacheront pas de vous le faire comprendre 😀 Style vestimentaire danois

►Débattre sur l’égalité des sexes. Lors d’un repas international, j’ai pu assister à un débat improvisé où il était question de la décadence de la société actuelle reliée à la liberté de la femme. Le mec s’est fait massacrer.

We_Can_Do_It!

J. Howard Miller’s « We Can Do It! » poster from 1943. Photo: Wikipedia

►Oublier le séparateur après avoir étalé ses courses sur le tapis de caisse…GRAVE ERREUR! Vous allez vite comprendre 😀

►Se plaindre de la météo. On le sait que la météo est mauvaise au Danemark, ce n’est un scoop pour personne. Pas besoin d’en rajouter en se plaignant tous les jours: cela énerve tout le monde et ça ne fait pas avancer le schmilblick! Même si entre eux, se plaindre de la météo peut servir de départ à la conversation…venant d’un étranger, cela peut être perçu un peu différemment #arrogantArc en ciel sur Amager Ost


Avez-vous déjà dépassé les bornes avec un Danois, comment a-t-il réagi? 

 

11 thoughts on “Comment énerver un Danois?

  1. Je ris, je ris, je ris, merci Julie!

  2. Cet article me rappelle des anecdotes 🙂 Ma responsable au travail m’avait entre autres dit que convenir l’heure d’un RDV c’est comme décider de l’heure limite à laquelle on avait le droit d’arriver sans être considéré comme étant en retard. Nos RDV arrivaient toujours en avance.
    Et j’ai presque réussi à énerver ma coloc’ sur un point un peu particulier (peut-être pourras-tu m’éclairer à ce sujet) : elle a quitté l’appartement et a donc « naturellement » enlevé les fils quelle avait mis en place avec son père pour pouvoir mettre les plafonniers (elle est aussi partie avec ces derniers). Je n’avais plus de lumière dans le salon et dans la chambre qui devait se libérer … Je n’ai pas compris, j’ai toujours trouvé ça naturel d’arriver dans un appart’ avec l’électricité « prête à utiliser » et même des ampoules déjà mises au plafond. Elle a déclaré que ça dépendait de comment les gens choisissaient de s’éclairer … D’où un certain nombre d’halogènes dans les colocations en fait … Je n’en revenais pas !

    • Oui c’est très juste! Et pour les lampes, c’est effectivement normal de partir avec…t’as vu le prix des engins?! L’éclairage c’est CAPITAL 😉

  3. Pour le massacre de la langue, je ne suis pas d’accord, après enquête auprès des Danois, ils passent à l’anglais pour que les choses soient plus faciles pour la personne en face d’eux. Depuis cette découverte, une fois rassurée sur le fait que je n’énervais personne, je leur demande simplement (et gentiment) de repasser au danois, et s’il n’y a pas de queue, j’en profite carrément pour demander ce que j’ai dit qui n’allait pas (édifiant!).
    Pour le reste… OH QUE OUI ! mais heureusement ils sont toujours ouverts au dialogue et à la compréhension des différences culturelles 🙂

    • J’ai entendu une toute autre version au boulot…Si quelqu’un s’obstine à parler danois et que c’est incompréhensible, cela les gonfle: les Danois n’aiment pas perdre de temps. En même temps, quelqu’un qui ne parle pas danois cela les gonfle aussi. En fait il faut passer à la case « danois parfait » directement…sinon, anglais!

      • Je crois qu’on generalise un peu trop et qu’on confond parfois « les danois » avec « les danois de Copenhague » (un peu comme les touristes n’ont generalement qu’un contact avec des parisiens agaces et en gardent une fausse impression sur « les francais »).

        J’habite toujours a Copenhague mais travaille maintenant a Odense, et cela a fait toute la difference : j’ai enfin appris a parler danois ! Relativement peu d’etrangers passent par Odense. Mes collegues sont beaucoup plus patients avec mon danois approximatif (ils pensent que leur anglais est mauvais, ca aide…). Reste a savoir si j’ai plus l’accent « København » que « Fynsk »… Une danoise m’a demande recement si je venais de Bornholm, a cause de mon accent en danois : la consecration ! (il parait que c’est pas top de venir de Bornholm, mais je m’en fiche, danoise !)

        • On voudrait rajouter que le Danemark est un petit pays dont la culture est très homogène…ce qui rend difficile la comparaison avec la France. La touriste française de longue durée que je suis vit avec un Danois originaire du Jutland et dont la famille vit un peu partout au Danemark: sur Fyn, Aarhus, etc. On n’a pas ressenti de grande différence.
          Quant à l’anglais, je suis tout à fait d’accord: ils sont très modestes, malgré un excellent niveaux.
          Je tiens par ailleurs à préciser que mes collègues n’ont rien contre ma prononciation du danois. Au contraire, ils m’ont justement confié entre deux louanges, que « certains étrangers ont une prononciation du danois à la limite de l’insupportable…car incompréhensible »…je ne fais que répéter 😉

  4. Je confirme en ce qui concerne le vélo… Cela semble un sujet des plus sérieux et j’ai pu m’en apercevoir dès le premier jour. Alors que je voulais traverser sur Gothersgade, il était environ 12h, la rue était calme et sans véhicule à vue; alors -derrière une voiture garée, j’aurais dû y penser! – j’ai tentée une traversée et là, un vélo à toute vitesse, me passe devant le nez: j’ai échappé au pire?! Le cycliste n’était pas content et en poursuivant sa route pestait contre ma distraction mais heureusement, de gentils danois spectateurs, sont venus prendre de mes nouvelles?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *