Bilan voyageur de l’année 2016

Une année de plus au compteur…ainsi que de nombreux kilomètres! 

En passant du mode nomade au mode sédentaire, une de mes craintes était de ne plus pouvoir voyager autant qu’avant. Une chose de sûre, je ne pars plus en vadrouille quand ça me chante…par contre, je me suis presque surprise à prier pour enfin pouvoir passer un week-end tranquille à la maison tant l’année 2016 a été riche de petits voyages, professionnels et personnels. En 2016, j’ai donc mis les pieds dans 10 pays différents, dont trois nouveaux.

2 incontournables

Le Danemark et la France…enfin surtout le Danemark, vu que la France, j’y ai passé une nuit après avoir traversé la frontière suisse à pied pour retrouver ma sœur. Oui, je fais des choses bizarres quand je n’ai pas à les raconter en détails sur le blog ensuite.  Mais bon, j’ai un peu du mal à compter cet épisode transfrontalier parmi les jours en France. Alors, à part les 4 jours express en octobre, et les vacances de Noël, la France je ne l’ai pas beaucoup vue. J’ai compensé en nombre de saucissons et de fromages transportés dans mes valises.

Cela veut dire que j’ai eu le temps d’explorer un peu plus le Danemark avec un tour de l’île de Bornholm à vélo, Pâques au sud du Jutland (Fanoe), un mariage au nord du Jutland; un long week-end sur la côte ouest du Jutland…ça fait beaucoup de Jutland! Bon, nous avons aussi visité le château d’Egeskov sur Fyn, et pas mal fait de petits tours sur l’île de Sjaelland où nous habitons (Moen, Helsingoer, Nivaa, ainsi que de belles sessions de voile dans l’Oeresund).

5  habituels

La Suède pour commencer l’année avec un week-end coup de vent dans la jolie ville de Kalmar, en pleine tempête de neige. Même au Canada je n’ai pas eu aussi froid! Dans la foulée, une deuxième escapade glacée en Norvège, à Oslo.

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le


La Suède nous y sommes retournés presque chaque mois, avec un passage estival à Stockholm et une belle remontée en train depuis Copenhague. Ensuite, ce sont mes lectures des enquêtes de Wallander qui m’ont soufflé l’idée d’un petit road trip en Scanie…avant de revenir un mois plus tard pour cette fois rouler jusqu’à la frontière norvégienne, le long de la magnifique côte du Bohuslän.

Le reste de l’année s’est résumé à faire des allées et venues entre les pays pour lesquels je travaille : l’Allemagne (Berlin, Munich), la Belgique (Bruxelles en juin et en septembre), et la Hollande, avec Eindhoven que je découvrais pour la première fois, au printemps. Ça y est j’suis passée Silver chez SAS 😛

À oui sinon, un petit périple de 2000 km entre Copenhague et Brest, qui nous a fait traverser –bien évidemment– l’Allemagne et la Belgique. C’était l’occasion de s’attarder le long de la Moselle au moment des vendanges. Magnifique! Un petit crochet par la Sarre, où nous avons dormi dans un tonneau de vin, au fond d’une vallée, dans un camping tenu par de jeunes Hollandais idéalistes (pléonasme?). Jamais deux sans trois, nous avons aussi posé nos valises le long de la Meuse, à Dinant, qui me faisait de l’œil depuis notre dernier passage à Chimay. Nous avons emprunté une partie de la route de la bière, un matin d’automne. Sinuant dans la forêt, la route est ponctuée de jolis villages, abbaye, torrent, cascades: magique!

3 nouveaux

 La Suisse pour commencer. Il y avait un peu comme un trou de gruyère dans ma carte de l’Europe. J’avais traversé un bout de la Suisse en train il y a longtemps (de Milan à Lyon, via le lac de Côme), mais je n’y avais jamais mis les pieds. Ma sœur habitant pas très loin j’ai toujours un peu repoussé l’échéance d’une rencontre inéluctable. Et boom: deux fois en Suisse en avril: Lausanne et Genève, puis Interlaken. J’ai enfin pu remplacer mon valeureux couteau suisse trouvé dans un parc à junkies de Rome en 2006, et perdu à la frontière ukrainienne plusieurs années plus tard, dans des conditions mystérieuses. Les couteaux suisses sont très indépendants…et pas si fidèles que ça en fait. Je me demande bien dans quelle poche il se balade en ce moment…Tout ça pour dire que j’ai par la même occasion appris qu’on pouvait embarquer en avion avec un couteau d’une lame de moins de 6 cm de long.

Une photo publiée par @scandinavia_dreaming le

Un deuxième pays francophone longtemps contourné : le Luxembourg…mais bon, c’était rapide. À peine le temps de réaliser, que nous étions déjà en Belgique. Difficile de faire la différence…à part pour le prix du carburant qui est vraiment bas au Luxembourg.

Et enfin le Japon, la destination lointaine de cette été. Des billets achetés en coup de tête: en une demie heure c’était réglé! Rien à voir avec l’Amérique du Sud, où là on s’était vraiment pris la tête pour trouver les billets les plus arrangeants et les moins chers. SAS (mes amis) proposent des vols directs de Copenhague à Tokyo. En 10-11h et nous étions quasiment sur une autre planète! Bien que le Japon ait des liens assez frappants avec la Scandinavie, notamment Copenhague. En arrivant au Danemark, j’ai participé à un atelier de recherche de travail où j’étais assise à côté d’une Japonaise qui s’est avérée être aussi ma voisine. Nous avons sympathisé et je me souviens l’entendre dire que les Danois étaient les Européens les plus proches des Japonais. Bref, j’explique cela dans un précédent article.

Des projets pour 2017!

Des fois je me demande comment j’ai peu réussir à tenir le rythme d’un article sur le blog par semaine tellement 2016 a été une année chargée, entre les voyages et les cours de danois…qui ont pris une tournure intensive au mois d’août.

Alors les voyages dans tout ça: probablement les 5 habituels et les 2 incontournables…et encore un peu plus de Scandinavie je l’espère!

► Et le bilan 2015 c’était quoi? Ai-je tenu mes promesses de voyages?


Quels sont vos projets pour 2017? 

2 thoughts on “Bilan voyageur de l’année 2016

  1. Ce fut une année bien remplie dis donc, chapeau d’avoir tenu le rythme!
    De mon côté, l’Homme va faire un moto trip aux USA avec son père pour ses 35 ans, presque 3 semaines, du coup je me tâte pour partir en Suède seule avec mes appareils photos. Peut-être même un crochet par le Danemark qui me fait de l’œil depuis longtemps, encore plus en te lisant!
    Sinon des amis vont régulièrement en Pologne et ça fait carrément envie en voyant leurs photos de paysage et les rencontres qu’ils font!
    On a des voisins qui vont en Ecosse presque chaque année, peut-être qu’on ira en 2017 ou en 2018, à voir. Mais j’aimerais beaucoup faire de la péniche en Irlande en 2018! Découvrir le pays par les canaux ce doit être magique! Et gustatif, hips!
    Mais là on part le 30 décembre pour 11 jours en Laponie suédoise, donc 2017 commence vite pour nous, on se réjouit d’y être. Avec un peu de chance on verra enfin des aurores boréales!
    Passe de belles fêtes et au plaisir de te lire ici ou ailleurs 🙂

    • Oui: au point que j’ai l’impression que les premiers mois de l’année étaient l’année dernière, tellement c’est loin! Sacré programme de votre côté! Je ne peux que recommander le Danemark: ça me fait très plaisir d’avoir fini de te convaincre de t’y arrêter! L’Ecosse me fait aussi de l’œil, mais je crois que ce sera pour 2018, car j’ai déjà de beaux projets nordiques pour 2017 ^_^ Passez de très belles fêtes également!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *