25 choses que vous ne saviez probablement pas sur le Danemark

CIS Copenhagen

On en apprend tous les jours!

► D’où vient le nom de Copenhague?
Il s’agissait à l’origine d’un village de pêcheurs appelé havn ou port. Le hareng était abondant, mais le village était vulnérable aux attaques des pirates. À la fin du XIIe siècle, l’évêque Absalon, conseiller du roi danois Valdemar le Grand, s’installa et construisit des fortifications sur Slotsholmen (l’île du château), une île située dans le port intérieur de la ville. Au fur et à mesure de l’augmentation du commerce, elle devint connue sous le nom de Køpmannæhafn, ou «port marchand», que les traductions germaniques raccourcissaient à København ou Copenhague.

► La technologie bluetooth est inspirée d’un roi viking danois: Harald Båtand (dent bleue), de 958 à 985. C’est lui qui a officiellement introduit le christianisme au Danemark.

► La monarchie danoise est la plus vieille d’Europe.

► Le chiffre quatre-vingt (et non pas octante ou huitante comme la logique le voudrait) nous vient du système danois de comptage en base de 20. Quatre-vingt se dit firs en danois, abréviation de firsindstyve, autrement dit, 4 fois 20.

►En 1416, Copenhague devint la capitale non seulement du Danemark, mais aussi de la Norvège et de la Suède. Les trois pays ont formé ensemble l’Union Kalmar, qui a duré 150 ans comme une alliance contre l’expansion allemande. Elle a duré jusqu’en 1523, quand la Suède a décidé de rompre le pacte.

► Le célèbre canal de Nyhavn a été creusé par des prisonniers de guerre suédois, sous Christian IV, de 1670 à 1673.

► En 1711, un tiers de la population de Copenhague a été tuée par la peste, faisant 60 000 morts.

► Il y a quelques mots scandinaves dans la langue française: bien entendu les mots désignant des choses scandinaves comme fjord, drakkar, viking, mais aussi beaucoup de mots du langage maritime, sans surprise. En revanche, je ne m’attendais pas à voir apparaître une bitte (pas celle d’amarrage, l’autre) dans la liste (dérivée de bitter en normand et bita en suédois).

►15 pour cent des 2012 nouveaux mots acceptés au dictionnaire danois sont des dérivés anglo-saxons.

► L’école internationale de Copenhague, CIS, est recouverte de 12 000 panneaux solaires, satisfaisant plus de la moitié de ses besoins en energie (photo en début d’article).

► La quintessence de la décoration danoise: la chaise Egg, conçue par Arne Jacobsen en 1958 pour le Royal Hotel de Copenhague coûte environ 6500 € (qui ose encore comparer les meubles de designer danois à du IKEA?)

► La brasserie Carlsberg abrite la plus grande collection du monde de bouteilles de bière non ouvertes: plus de 20.000 bouteilles.

► Le Danemark se targue de 22 étoiles Michelin: (Suède 24, Norvège 5), 19 *, 2 **, 1 *** (Geranium)

► Les désirs d’indépendance de la petite île de Bornholm ont inspiré par le référundum écossais.

► 52 518 kilomètres de côte font du Danemark le troisième pays au monde dans cette catégorie, après le Canada et la Norvège.

►L’acronyme LEGO veut dire « Leg Godt! » Joue bien !

► 6 millions de véhicules empruntent le pont de l’Øresund chaque année.

► En 1971, une bande de squatters-hippies a jeté son dévolu sur une base militaire abandonnée dans le quartier de Christianshavn, à Copenhague. Elle y a établi sa propre communauté: Freetown Christiania. Elle fonctionne comme une société autonome dans la ville. Ses 1000 habitants ont même leur propre monnaie.

► Les plus vieux panneaux lumineux des lacs de Copenhague sont en place depuis les années 30!

► Les premières femmes autorisées à porter le pantalon au Danemark étaient les bibliothécaires de la Bibliothèque Royale, à cause des échafaudages d’où on pouvait apercevoir leurs jupons.

► La loi de Jante (janteloven) est une loi ancestrale portée à l’écrit par un Dano-norvégien au début du XXe siècle. Elle prônae une certaine égalité: une personne ne vaut pas plus qu’une autre et gare à celui qui cherche à se la péter se démarquer. Elle est encore très ancrée dans les comportements des Danois.

►Le Danemark compte 5 milliardaires.

► Le Danemark est le meilleur pays pour être sans abri.

► Ouverts en 1843, les jardins de Tivoli sont le deuxième plus vieux parc d’attraction au monde (après Bakken, également au Danemark). Le soir, ils s’illuminent de 10 000 lumières et ils ont inspiré le château de Walt Disney.

► Une tradition en cours depuis les années 70 : les Danois ont mis en place un système d’invitations payantes qui permet à tout un chacun de dîner chez et avec des locaux ! « Meet the Danes » organise près de 3 000 dîners par an.

► L’eau du port de Copenhague est tellement propre qu’en été, on va nager aux Havnebade (les bains du port), conçus par l’architecte Bjarke Ingels à Islands Brygge.

► Ce même architecte a imaginé un incinérateur de déchets où il sera possible de skier tout l’année: Amager Bakke ou Copenhill. Je demande à voir 😀

► À Copenhague, le nombre des vélos est supérieur à celui des habitants. Avec près de 400 km de pistes cyclables, la capitale accueille 40 000 cyclistes par jour.

► Seulement 50 pour cent des Copenhaguois se déplaçant en transport en commun sont satisfaits de ce service (d’où le vélo, peut-être?)

► Les Danois sont fous de handball. Copenhague compte plusieurs équipes professionnelles masculines, et en 2013, la première équipe féminine fait son apparition.


Aux expats de Copenhague: je sais bien que vous savez déjà tout ça et bien plus! À tous les autres: j’espère que vous avez appris quelque chose!? 

6 thoughts on “25 choses que vous ne saviez probablement pas sur le Danemark

  1. vraiment sympa, ça permet d’en savoir plus sur ce pays :))

  2. Etant donné que je viens travailler à Copenhague dans le handball, j’aimerais bien avoir ton avis à ce sujet.
    J’aimerai aussi savoir quels sont les plus grandes équipes de la capitale. La plus grande ayant déposé le bilan il y a quelques années, je sais que Kolding IF joue certains matchs à Copenhague. Malheureusement je ne connais pas encore les autres écuries de la capitale !

    Encore un très bon article plein d’enseignements !

    • Bonjour Joseph,
      Très honnêtement, je n’y connais absolument rien au handball…à par qu’ici c’est aussi populaire que le football (peut être même plus, vu qu’ils sont bons en hand). Bonne recherches!

  3. Bonjour Julie, je vous remercie pour votre blog très intéressant. Je déménagerai pour le travail du Québec à Copenhague cet été. Je suis bien content d’avoir trouvé votre blog car la quasi-totalité des blogs d’expats au Danemark sont anglophones, c’est rafraîchissant de vous lire. Question pour vous; J’ai lu qu’il était difficile de percer la carapace sociale des Danois, toutefois est-ce qu’il existe une solidarité ou un réseau social d’expats à Copenhague?

    • Bonjour Etienne, Merci pour le message et de m’encourager dans la voie francophone! Bloguer en français, c’est non seulement pour garder contact avec la langue (et garder une souplesse d’écriture qui est ma principale qualité professionnelle), mais aussi pour proposer quelque chose de différent et adressé aux francophones…qui représentent quand même pas mal de monde sur notre petite planète 😉 J’ai reçu quelques demandes pour traduire mes articles, mais je m’accroche au français!
      Pour ce qui est de de la vie sociale, je dirais que cela dépend aussi beaucoup et entre autres de l’âge, des hobby, des enfants, de sa propre intelligence sociale et de la rapidité d’apprentissage du danois. Sinon, il y a une flopée associations d’expats, que ce soit anglophones, hispanophones, francophones, etc. Copenhague est une ville très internationale et dynamique. Alors pas de panique! Rien que pour les francophones, je conseillerais la page Facebook des Francophones de Copenhague, le groupe Meet Up francophone, et la Chambre de Commerce Franco-danoise. Pour les rencontres internationales, il y a Internations, mais je n’ai jamais participé à leurs rendez-vous. Et puis sinon, il n’y a qu’à fouiller le site de Meet Up, pour trouver un groupe de rando, photo, échange linguistique, etc.
      Ça devrait bien se passer…
      Au plaisir de se croiser lors d’un événement,
      Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *